Radiation permanente de l'ex-conseiller financier Yvan Baron

Yvan Baron ne pourra plus exercer des activités à titre de conseiller en sécurité financière. Tel vient d'en décider le comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière. Il ne s'agit pas d'une radiation temporaire, mais bel et bien permanente.
Yvan Baron exerçait ses activités dans la région de la Chaudière-Appalaches. Il a été déclaré coupable de s'être approprié à des fins personnelles, entre 2012 et 2014, la somme d'environ 172 260 $ d'une entreprise en tirant des fonds de cette dernière au moyen d'environ 250 chèques qu'il a émis à son ordre personnel et qu'il a signés en imitant la signature de la personne dûment autorisée à cette fin, à l'insu de celle-ci. 
Dans sa décision, le comité de discipline souligne que les gestes commis par Yvan Baron se sont échelonnés sur une période d'environ deux ans, ce qui ne laisse aucun doute quant à la présence de préméditation et d'intention malhonnête de sa part. 
«Considérant l'ensemble des facteurs atténuants et aggravants ainsi que l'ensemble des faits propres à ce dossier, le comité estime que la protection du public risquerait d'être compromise s'il était permis à M. Baron de continuer à exercer la profession.»