Le ministre Jonatan Julien, Pierre-André Morin (St-Pancrace), Julie Bérubé (Granijem), Maryse Morneau (Délices de l’artisan), le ministre Pierre Fitzgibbon, Yves Tremblay (Délices de l’artisan), Luc Bérubé (Granijem), Richard Imbeault (Fransi) et Donald Bérubé (Granijem) ont pris la pose après l’annonce gouvernementale.

Québec investit 1 M$ dans quatre projets d'entreprises de Baie-Comeau

BAIE-COMEAU — Les ministres Pierre Fitzgibbon et Jonatan Julien sont de passage dans la Manicouagan de mercredi à vendredi. Après avoir rencontré à quelques reprises élus et gens d’affaires, les deux hommes ont annoncé jeudi matin des aides financières de près de 1 M$ à quatre projets d’entreprises de Baie-Comeau, des projets totalisant des investissements de plus de 1,9 M$.

C’est dans les locaux de l’usine de brassage de la microbrasserie St-Pancrace de Baie-Comeau, l’une des quatre entreprises soutenus par Québec, qu’a eu lieu l’annonce. Les autres sont la boulangerie Les délices de l’artisan, la firme Granijem, spécialisée dans le granit, et Innovation Fransi, nouvelle branche de l’entreprise de fabrication et de construction du même nom.

L’aide financière à ces quatre entreprises servira principalement à l’acquisition d’équipements spécialisés pour leurs activités et visent à développer de nouveaux marchés pour elles. L’argent provient du Fonds de diversification de l’industrie forestière de Résolu, du Programme Exportation (PEX) et d’Investissement Québec.

Comme l’a bien expliqué la copropriétaire de Granijem, Julie Bérubé, l’aide financière de Québec «nous permet d’accéder à des marchés où nous n’étions pas auparavant».

Pour M. Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation, les quatre projets retenus étaient les plus mobilisateurs en matière de création de valeur et d’innovation. «Ça permet aussi de la diversification, tellement importante pour l’économie de la Côte-Nord», a-t-il lancé en soulignant que le développement économique passe par l’innovation et l’amélioration de la productivité, un enjeu qui le préoccupe.

«Ce sont quatre entreprises de la région qui démontrent une belle croissance», a ajouté son collègue Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la Côte-Nord, qui se dit «habité» par la Côte-Nord depuis sa nomination comme ministre responsable. Il en était d’ailleurs à une quatrième visite dans la région.

M. Julien a aussi soutenu que les programmes d’aide financière à l’appui de ces projets sont d’une grande importance pour la région. «On dit au gouvernement que le développement des régions est important, mais il faut aussi l’incarner.»

De ses rencontres avec les élus de la région, le ministre Julien a dit retenir la question de l’accessibilité (prolongement de la route 138, pont sur le Saguenay), «qui revient souvent».