Quel style de leadership convient le mieux ?

Pierre Théroux
Collaboration spéciale

Proximité PME présente des contenus qui mettent en valeur des approches et pratiques, d’ici et d’ailleurs, à la fois innovantes et inspirantes. À surveiller le samedi: des cas d’entreprises du Québec qui s’illustrent sur des enjeux importants du monde des affaires. 

***

Il n’existe pas une façon unique de gérer ses équipes au sein d’une entreprise. L’adoption d’un style de leadership par une entreprise peut aussi dépendre des circonstances dans lesquelles elle évolue. Market Business News a mis en lumière les bienfaits et les désavantages de trois principaux types de leadership.

Le leadership collaboratif met l’accent sur le fait que les gens travaillent ensemble vers un objectif commun. Ce modèle a l’avantage de permettre aux travailleurs de se sentir valorisés. Il fonctionne mieux dans les périodes de stress quand les relations entre collègues doivent être reconstruites.

Bien que ce style crée certainement une atmosphère de travail positive, il n’est pas exempt de défauts. Les mauvaises performances des individus ou des équipes peuvent passer inaperçues ou se poursuivre. Les conflits ont tendance à être évités, de sorte que des erreurs peuvent et seront commises.

Le style démocratique permet aux employés de participer au processus de prise de décision. Les dirigeants doivent alors accepter qu’ils ne savent pas tout et ne peuvent donc pas résoudre seuls tous les problèmes. Toutefois, cette méthode devient presque un match de tennis d’idées va-et-vient dont la conclusion tarde à arriver.

Le leader autoritaire consulte rarement son personnel et prend des décisions au nom de l’équipe. Les employés risquent alors de se sentir méprisés et sous-évalués. Ce style de leadership permet toutefois de réduire le temps passé à prendre des décisions et de se retrouver rapidement dans l’action. Alors, quel type de leadership convient le mieux à votre entreprise ?

Avec la participation de l’École d’Entrepreneurship de Beauce