Promouvoir l’achat local, un Dollar solidaire à la fois

Myriam Boulianne
Myriam Boulianne
Le Soleil
En prévision de sa première campagne de sociofinancement, la Monnaie locale complémentaire Québec (MLCQ) invite les commerces situés hors des territoires des Sociétés de développement commerciales (SDC) à accepter le Dollar solidaire pour relancer l’économie locale.

«On veut rejoindre tous les commerces, même ceux situés hors des artères commerciales, afin que les gens puissent consommer partout dans la région», souligne Alexia Oman, la coordonnatrice du projet. «Avec le Dollar solidaire, on veut faire perdurer le mouvement de solidarité et d’achat local entamé durant le confinement.»

Déjà, les 70 commerces du Grand Marché de Québec ont manifesté leur intention d’accepter le Dollar solidaire. Quant à la Coopérative du Quartier Petit Champlain et le Regroupement des gens d’affaires de Beauport, ils se sont engagés à faire la promotion du Dollar solidaire auprès de leurs membres.

Le Dollar solidaire sera disponible sous deux formes, soit la version papier ou la version numérique disponible via l’application Wyse Wallet.

L’objectif de la campagne est d’atteindre 250 000 $. Ensuite, Mme Oman précise que les contreparties pour les consommateurs seront annoncées.

Pour ce projet, la MLCQ a pu bénéficier d’une aide financière de quelque 110 000 $ de la Ville de Québec

La campagne de sociofinancement commencera le 29 juillet sur la plateforme La Ruche. Les entreprises intéressées peuvent s’inscrire directement via le lien suivant