Chantal Fontaine a été choisie comme porte-parole pour plusieurs raisons, notamment le fait que sa famille, originaire de Saint-Hyacinthe, était liée au monde de l'agriculture et parce qu'elle possède depuis un an le restaurant Accords dans le Vieux-Montréal.

Promotion des aliments québécois: les supermarchés embarquent

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, Pierre Corbeil, a réussi à convaincre les trois grandes chaînes de supermarchés présentes au Québec, Metro, Loblaw et Sobeys, de s'associer à lui dans la nouvelle campagne de promotion des aliments québécois, dont la comédienne Chantal Fontaine est la porte-parole.
<p>Le ministre de l'agriculture, Pierre Corbeil</p>
«C'est un tour de force que d'avoir réussi à convaincre ces trois chaînes de détaillants, qui placeront toutes des bannières dans leurs établissements», a expliqué le ministre Corbeil en entrevue téléphonique au Soleil après le lancement de la campagne à Montréal.
Après deux ans de «Mettez le Québec dans votre assiette», le gouvernement provincial a également lancé un nouveau slogan qui accompagnera le logo des aliments du Québec, soit «Toujours le bon choix».
«Notre campagne des deux dernières années a réussi à développer un sentiment de fierté, mais là il fallait passer à l'action. On veut que les gens fassent le choix des aliments du Québec au quotidien, pas seulement les produits frais en saison, les produits du terroir ou les produits pour des occasions spéciales. Il y a des produits, comme par exemple la sauce soya VH, auxquels les gens n'ont pas nécessairement le réflexe de penser quand on parle d'aliments du Québec», explique le ministre.
M. Corbeil souligne qu'on compte maintenant 12 500 produits du Québec comparativement à 4000 il y a quelques années, ce qui représente près de la moitié des 20 000 à 30 000 produits offerts dans les allées des supermarchés. Le ministre a également mentionné l'impact économique de l'achat d'aliments du Québec.
Porte-parole
Quant à Chantal Fontaine, elle a été choisie comme porte-parole pour plusieurs raisons, notamment le fait que sa famille, originaire de Saint-Hyacinthe, était liée au monde de l'agriculture et parce qu'elle possède depuis un an le restaurant Accords dans le Vieux-Montréal.
«C'est un milieu que je connais très bien. Dans mon resto, toutes les protéines viennent de produits québécois et on fait une cuisine basée sur les saisons pour favoriser les produits d'ici. L'idée de mon association avec cette campagne, c'est de développer un réflexe car les produits du Québec, ça va bien au-delà des fraises et des framboises en été!» conclut l'ex-interprète de Virginie Boivin.
Pour voir la campagne publicitaire: www.toujourslebonchoix.com.