Baptisé le Sélection St-Augustin, l'édifice sera d'une hauteur de sept étages et possédera un stationnement souterrain. Il sera construit à l'angle des rues de la Montée du coteau et de l'Hêtrière, sur les anciens terrains de l'aréna Acti-Vital.

Projet d'une résidence pour retraités de 60 M$ à Saint-Augustin

Le Réseau Sélection poursuit son expansion. Une nouvelle résidence pour retraités sortira de terre à Saint-Augustin-de-Desmaures. Un projet de 60 millions $.
Baptisé le Sélection St-Augustin, l'édifice sera d'une hauteur de sept étages et possédera un stationnement souterrain. Il sera construit à l'angle des rues de la Montée du coteau et de l'Hêtrière, sur les anciens terrains de l'aréna Acti-Vital. 
Le complexe totalisera 277 appartements et condos, allant du studio au 4 1/2. Les travaux sont commencés depuis quelques semaines. La livraison des premières unités est prévue pour juillet 2018.
«L'établissement va posséder trois composantes. Premièrement, il va y avoir du locatif pour retraités et également du condo service [34 unités] situé au dernier étage. Il s'agit d'un produit tendance dans notre industrie, qui permet aux gens d'acheter leur appartement et d'avoir accès aux différents services offerts», décrit au Soleil Herbert Nunes, directeur principal au développement immobilier chez Réseau Sélection. «Et finalement, il va y avoir un étage de soins de 28 unités», poursuit-il, notant qu'il s'agit d'un projet «très contemporain».
Comme pour plusieurs autres résidences appartenant à l'entreprise lavalloise, le nouvel établissement dessiné par l'architecte Pierre Martin offrira comme commodités une piscine intérieure, une salle d'entraînement, un comptoir pharmacie, un centre d'esthétique, un salon de coiffure, une zone pour enfants, une salle de jeux ainsi qu'un service d'infirmerie. Une trentaine d'emplois seront créés. 
Il s'agit d'une septième construction sur le territoire pour le groupe immobilier, qui a le vent dans les voiles. Réseau Sélection détient 35 complexes résidentiels en activité ou en construction au Québec et souhaite au cours des prochaines années étendre ses activités au Canada, aux États-Unis et également en Chine. 
Plan quinquennal de 2 G$
En 2015, l'entreprise s'était dotée d'un plan quinquennal de 2 milliards $ pour réaliser ses ambitions, soit la construction de 30 nouveaux complexes résidentiels pour personnes âgées d'ici 2020. Jusqu'à présent, près de la moitié des sommes ont été investies. Quelques mois suivants cette annonce, Réseau Sélection avait bonifié son enveloppe budgétaire d'un milliard de dollars pour entre autres réaliser ses premiers pas au sud de la frontière et dans le reste du pays.   
Pour l'heure, Réseau Sélection a plusieurs chantiers en marche à travers la province, notamment une tour de 30 étages comptant 300 logements à Laval. Cet investissement est évalué à 95 millions $. D'ici la fin de l'année, l'entreprise espère faire des annonces pour des projets à Vancouver et à Ottawa.
«Cette année, l'objectif est l'Ouest canadien, Ottawa et le développement de partenariats clés pour la Chine et les États-Unis», soutient M. Nunes, assurant du même souffle que son employeur allait continuer à regarder pour des occasions d'affaires dans le marché québécois. Pour les chantiers à l'extérieur du Canada, ceux-ci devraient débuter en 2018. «Il y a un intérêt pour amener le Quebec style à l'extérieur de la province, soit la connaissance et la notoriété que nous avons dans le domaine», conclut le directeur.
Du côté du maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau, on se réjouit d'un tel investissement. «Cela montre que les gens d'affaires ont confiance que la ville est entre de bonnes mains et que les choses sont en train de se replacer.» 
Pour les citoyens de Saint-Augustin voulant en savoir plus sur le projet, une séance d'information est prévue mercredi en soirée au centre communautaire, en marge de la pelletée de terre pour lancer le développement.