Avec l'aide de ses partenaires financiers, Demers réalise un investissement de 25 millions $.

Productions horticoles Demers investit 25 millions $

Désireuse de pénétrer le marché de Montréal et de faire face à l'envahissement de produits du Mexique et l'Amérique du Sud sur les tablettes des supermarchés, l'entreprise Productions horticoles Demers s'offre une nouvelle serre de 6,8 hectares à Drummondville.
Avec l'aide de ses partenaires financiers, le producteur de fruits et de légumes en serre de Lévis réalise un investissement de 25 millions $.
Du coup, il triple la superficie de ses installations dans le Centre-du-Québec - elles passent de 3,2 à 10 hectares - ce qui lui permet d'être propriétaire de la plus grande serre de production de tomates au Québec.
«Les consommateurs québécois pourront ainsi s'approvisionner localement douze mois dans leur supermarché», a indiqué le président de Productions horticoles Demers, Jacques Demers.
Pour réaliser cet investissement, l'entreprise familiale dirigée par les frères Jacques et Réjean Demers a pu compter sur les billets verts du Fonds de solidarité FTQ, de Desjardins Entreprises-Capital régional et coopératif et de Capital Financière agricole. Les partenaires financiers de la famille Demers ont tous vanté l'audace démontrée par les entrepreneurs de Lévis et leur désir de s'inscrire dans une démarche d'efficacité énergétique.
En effet, la nouvelle serre sera alimentée par les biogaz produits par une centrale de production d'électricité appartenant à Waste Management.
«Ce modèle de production nous permet d'éviter d'utiliser des combustibles fossiles pour chauffer la serre. Nous pourrons ainsi diminuer les émissions de gaz à effet de serre de plus de 26 000 tonnes annuellement», a indiqué Jacques Demers.