L'ouverture d'une succursale Première Moisson entraîne la création d'une cinquantaine d'emplois à Québec.

Première succursale Première Moisson à Québec

Première Moisson ouvre sa première succursale dans la capitale.
La boulangerie artisanale est située sur le boulevard Lebourgneuf, à l'angle des Gradins, dans l'édifice du Jardin Mobile. L'établissement de 6000 pieds carrés compte 78 places assises ainsi qu'un atelier de cuisine fenestré.
Première Moisson affirme avoir investi plus d'un million de dollars pour ouvrir son premier commerce dans l'est de la province. Il s'agit d'une première aventure autonome pour la compagnie dans la région. Par le passé, elle avait déjà fourni des produits à l'épicerie Corneau Cantin et à une sandwicherie qui était installée sur l'avenue Honoré Mercier.
«Nous sommes heureux d'être enfin à Québec, de répondre à une demande qui nous était exprimée depuis longtemps. C'est un grand moment pour Première Moisson et pour toute la famille», a indiqué par voie de communiqué Josée Fiset, cofondatrice de la compagnie, dont la famille est originaire de Cap-Santé, près de Québec.
L'ouverture de cette nouvelle succursale, qui va être dirigée par le boulanger français Gérald Loersch et sa femme Adeline, a entraîné la création d'une cinquantaine d'emplois. Le menu va notamment offrir des produits de boulangerie, des charcuteries artisanales, des pâtisseries fines et des mets prêts-à-manger cuisinés sur place.
«J'ai envie que les gens arrivent dans la boulangerie et s'y sentent comme chez eux. Je souhaite qu'ils profitent d'un moment de tranquillité, qu'ils prennent du bon temps», indique M. Loersch.
<p>La nouvelle succursale Première Moisson de Québec sera dirigée par le boulanger français Gérald Loersch (photo) et sa femme Adeline.</p>
Fondée en 1992 par Liliane Colpron et ses trois enfants, Bernard, Josée et Stéphane Fiset, Première Moisson compte aujourd'hui 25 boulangeries à travers la province et un magasin à Ottawa. Certains de ses produits sont également vendus en épicerie, notamment dans les Metro. 
D'ailleurs, depuis 2014, Metro est le principal propriétaire de l'entreprise qui compte près de 1200 employés. La famille Colpron-Fiset a conservé le quart des parts.
Première Moisson n'écarte pas la possibilité d'ouvrir d'autres succursales dans la région au cours des prochaines années.