De nombreux bureaux de poste ouvriront dorénavant une heure plus tard et fermeront une heure plus tôt afin de nettoyer les lieux, de réapprovisionner les stocks et donner un répit au personnel.
De nombreux bureaux de poste ouvriront dorénavant une heure plus tard et fermeront une heure plus tôt afin de nettoyer les lieux, de réapprovisionner les stocks et donner un répit au personnel.

Postes Canada réduit les heures de services et annonce de nouvelles mesures

Postes Canada réduit les heures de services dans ses bureaux tout en offrant un service prioritaire aux personnes à «risque élevé» et annonce de nouvelles règles pour faciliter la distance sociale.

Les nouvelles mesures annoncées lundi après-midi ont pour but d’assurer la sécurité des employés et de la population en cette période de crise sanitaire.

De nombreux bureaux de poste ouvriront dorénavant une heure plus tard et fermeront une heure plus tôt afin de nettoyer les lieux, de réapprovisionner les stocks et donner un répit au personnel.

Également, la première heure de chaque journée sera réservée aux personnes à risque élevé, «les aînés ou les personnes dont le système immunitaire est affaibli», peut-on lire dans le communiqué publié par le service postal qui précise également que certains bureaux pourraient fermer en raison de «fermetures d’édifices hors de notre contrôle».

Poste Canada compte également mettre en place des panneaux transparents pour les comptoirs afin d’accroître la sécurité des employés et demande aux clients de se tenir à deux mètres les uns des autres.

«Sonner, déposer, quitter»

Afin de limiter les contacts physiques avec les clients, le service postal a mis en place la politique «Sonner, déposer, quitter».

Les employés de livraison vont donc sonner à la porte et déposer le colis sans demander la signature du client.

Aussi, les articles qui nécessitent une pièce d’identité ou la perception de droits de douane seront envoyés directement à un bureau de poste aux fins de ramassage.

Poste Canada demande évidemment aux clients qui se sentent malades ou qui s’isolent volontairement de retarder leur visite au bureau de poste.