L'équité salariale et le régime de retraite sont deux enjeux majeurs des négociations à Postes Canada.

Postes Canada: les PME sont inquiètes

Les petites et moyennes entreprises canadiennes (PME) surveillent étroitement le conflit à Postes Canada qui pourrait leur occasionner des coûts additionnels importants advenant le déclenchement d'une grève.
La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), qui regroupe 109 000 PME au Canada, se dit inquiète.
La vice-présidente principale de la FCEI, Martine Hébert, souligne que les PME sont de grandes utilisatrices des services de Postes Canada, en raison du coût inférieur exigé par la société d'État comparativement aux entreprises privées.
Mme Hébert précise que les colis sont majoritairement expédiés par Postes Canada, tout comme la réception des marchandises. De plus, les transactions des PME sont souvent faites par chèques, ce qui signifie qu'un débrayage pourrait entraîner des problèmes de liquidités. La FCEI espère néanmoins que le spectre d'une grève s'atténuera et qu'une entente contractuelle interviendra à Postes Canada, toujours en négociations.