La section locale de Montréal de Postes Canada ne fait plus partie vendredi de la liste des régions affectées par les grèves tournantes.

Postes Canada: fin de la grève à Montréal, arrêt de travail déclenché à Moncton

MONTRÉAL — La section locale de Montréal de Postes Canada ne fait plus partie vendredi de la liste des régions affectées par les grèves tournantes amorcées il y a plusieurs semaines par les syndiqués.

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) signale que les grèves toucheront pour la journée les sections locales de trois provinces : Moncton et Fundy au Nouveau-Brunswick, Edmonton en Alberta de même qu'Orangeville, Scarborough et Port Hope, en Ontario.

Les grèves se poursuivent même si Postes Canada a déposé mercredi une offre d'une durée limitée dans l'espoir d'y mettre fin. Le syndicat avait alors parlé de timides tentatives pour répondre à ses principales priorités et avait poursuivi des grèves tournantes, notamment à Montréal.

Le contrat proposé, d'une valeur d'environ 650 millions $ selon Postes Canada, comprend des augmentations salariales de 2 % par année et une prime à la signature allant jusqu'à 1000 $ par employé. Il contient également de nouvelles dispositions de sécurité d'emploi, notamment pour les facteurs ruraux et suburbains qui ont dénoncé leur précarité, ainsi qu'un fonds de santé et sécurité de 10 millions $.

Le géant de la vente en ligne eBay a demandé cette semaine au gouvernement du Canada de légiférer pour mettre fin au conflit de travail, afin que les détaillants ne perdent pas de ventes lors des périodes achalandées du vendredi fou, du cyber lundi et de Noël approchent.

En 2011, le gouvernement conservateur avait mis fin par une loi spéciale à un lockout décrété par Postes Canada.