Le titulaire de la chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques à l’Université de Sherbrooke Luc Godbout
Le titulaire de la chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques à l’Université de Sherbrooke Luc Godbout

Plus de taxes et moins d’impôt accroîtraient les revenus du gouvernement du Québec 

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Le déplacement des impôts sur le revenu vers les taxes à la consommation, à coût nul aujourd’hui, permettrait de dégager des gains de revenus à long terme pour le gouvernement et d’aider à amoindrir le ralentissement de sa croissance résultant du vieillissement de la population. C’est la conclusion d’une nouvelle étude réalisée avec la Chaire en fiscalité en finances publiques en collaboration avec la Chaire de recherche sur les enjeux économiques intergénérationnels.