Plus de bûches de Noël Michaud grâce à un robot [VIDÉO]

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Pâtisserie Michaud prévoit doubler sa production de desserts grâce sa nouvelle ligne de production robotisée. Des investissements totalisant un peu plus d’un million $ soutenus par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et Investissement Québec ont rendu possible ce virage technologique vers l’industrie 4.0.

Avec une subvention de 150 000 $ du MAPAQ et un prêt de 900 000 $ remboursable sur sept ans d’Investissement Québec, l’entreprise familiale a procédé à l’acquisition d’une nouvelle ligne de production et à l’achat d’un premier robot, dont la cellule et l’ingénierie ont été conçues par l’entreprise Matiss de Saint-Georges de Beauce, a-t-on précisé mardi. 

«Nous entendons doubler notre production avec notre équipe actuelle. Ce nouveau robot nous permettra d’atteindre 1800 bûches à l’heure comparativement à 315 avant», calcule Mario Michaud, président de l’entreprise Michaud, qui approvisionne les supermarchés et les services alimentaires en desserts congelés.

En quelques mois seulement, la nouvelle ligne de production robotisée implantée par Pâtisserie Michaud a permis d’accroître de 40 % la production de desserts. 

En moins de trois ans, l’entreprise Michaud a connu un bond de 80 % de son chiffre d’affaires et une augmentation de 56 % de sa main-d’œuvre, en plus de créer 38 nouveaux emplois.