La coprésidente du Sommet d’affaires B7, Monique F. Leroux

Place au Sommet d’affaires B7 à Québec

Des centaines de personnes participeront jeudi et vendredi au Sommet d’affaires B7 dans la capitale, entre autres le premier ministre du Canada Justin Trudeau et le premier ministre du Québec Philippe Couillard. Des manifestations sont aussi prévues. À quelques heures du coup d’envoi, la coprésidente de l’événement et la présidente du conseil d’administration d’Investissement Québec, Monique F. Leroux, fait le point avec Le Soleil.

Q: En quoi consiste le B7?

R: Il y a toujours dans le cadre d’événement comme le G7 un présommet des regroupements d’entreprises et de la communauté d’affaires. Ils se réunissent de façon indépendante de l’organisation du G7 et du G20 pour réfléchir ensemble sur des thèmes qui apparaissent importants. Ce sont les mêmes pays qui sont représentés que ceux du G7 (États-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Canada. L’Union européenne participe également aux rencontres).

Q: Quels seront les thèmes abordés?

R: Nous allons probablement terminer l’événement sur un appel à l’action pour assurer la prospérité avec des économies qui vont favoriser l’inclusion, la gestion efficace des ressources et la croissance des petites entreprises dans un contexte de libre échange.

L’objectif est d’avoir des sociétés fortes et dynamiques. La dimension de la participation des femmes à l’économie est aussi importante, [...] cela a un impact immédiat sur la croissance des PIB des pays.

On va aussi certainement parler de formation, d’apprentissage et d’engagement des entreprises dans les processus d’apprentissage et de le formation de la main-d’oeuvre dans un contexte où il y a des changements technologiques très importants. Ce sont des thèmes également discutés au Québec.

Il y aura aussi l’usage efficace des ressources, soit l’économie verte. Quelles sont les innovations dans ce domaine? Ce qui est intéressant, c’est que l’événement se passe au Québec et nous sommes à l’avant-garde pour l’énergie propre.

Pour le dernier point, cela va être la question du rôle fondamental des PME. Nous allons regarder comment on peut mieux les accompagner pour grandir avec la technologie.

Q: Quel est l’objectif de l’événement?

R: Vendredi, nous allons remettre notre déclaration finale aux représentants du gouvernement canadien. Cela va être un consensus pour l’ensemble du B7. Ils vont par la suite transmettre nos recommandations aux membres du G7.

Q: Que pensez-vous des groupes qui ont l’intention de manifester durant le B7 et le G7?

R: Travailler en collaboration avec les communautés d’affaires des différents pays pour stimuler une croissance inclusive, assurer la prospérité de tous, voilà ce qui motive ce sommet du B7. Ceci dit, nous vivons dans une démocratie et je respecte les opinions des uns et des autres. Par ailleurs, je suis parfaitement convaincue que c’est par le dialogue que l’on arrive à trouver des solutions avec la communauté des affaires du pays du G7.