Bien que la diminution des problèmes soit encourageante, le gouvernement n’est pas prêt encore à parler d’une tendance.

Phénix: le gouvernement note de fragiles progrès

OTTAWA — L’hémorragie causée par le controversé système de paie Phénix au sein du gouvernement fédéral pourrait avoir été stoppée, selon des données rendues publiques vendredi.

Mais le gouvernement prévient que le ralentissement des problèmes enregistrés en janvier pourrait être de courte durée alors que les centres de paiement ont toujours de la difficulté avec les paiements en trop versés aux fonctionnaires et les changements aux conventions collectives.

Selon Services publics et Approvisionnement Canada, le ministère qui supervise le système de paie, en date du 21 février, il y avait 626 000 transactions qui étaient en attente d’approbation.

Depuis la mise en place du système de paie Phénix il y a deux ans, plus de la moitié des employés fédéraux ont éprouvé des problèmes de paie, certains étant trop peu ou pas du tout payés, d’autres étant trop rémunérés.

Bien que la diminution des problèmes soit encourageante, le gouvernement n’est pas prêt encore à parler d’une tendance.

Dans une déclaration publiée sur son site Internet, le ministère affirme que ces nouvelles sont malgré tout encourageantes.

«Mais avec le travail additionnel qu’il reste à faire quant aux paiements en trop et aux conventions collectives, un déclin continuel n’est pas attendu avant plus tard, ce printemps.»