Une action collective avait été intentée en 2010 afin d'indemniser les membres québécois du programme Optimum à la suite d'une perte de valeur de leurs points occasionnée par Pharmaprix.

Pharmaprix compensera des détenteurs de la carte Optimum

Les membres du programme Optimum de Pharmaprix pourraient avoir plus de points dans leur compte au cours des prochaines semaines en vertu d'une entente survenue avec Option consommateurs.
Une action collective avait été intentée en 2010 par le groupe de défense des consommateurs afin d'indemniser les membres québécois du programme à la suite d'une perte de valeur de leurs points occasionnée par des modifications effectuées en 2008, 2009 et 2010 par l'entreprise. L'entente annoncée mercredi prévoit que Pharmaprix remettra plus de deux milliards de points à ses clients actuels.
Option consommateur ainsi que Loblaw - propriétaire de l'enseigne Pharmaprix - conviennent que l'accord ne constitue pas un aveu de culpabilité de la part de l'entreprise.
Une porte-parole de Loblaw (TSX : L) a affirmé par courriel que la société estime toujours avoir agi selon les règles en vigueur lorsqu'elle a décidé d'apporter des changements au programme Optimum.
«Bien que la compagnie continue de croire qu'elle a respecté la loi (...) elle a accepté, sans aveu de culpabilité, d'offrir une indemnisation aux membres admissibles du programme Optimum par l'entremise de points», a indiqué Tammy Smitham.
Par voie de communiqué, Option consommateurs a souligné que Pharmaprix avait accepté de verser plus de 2,35 milliards de points Optimum, ce qui représente environ 4,35 millions $.
«Il y a eu des négociations, a expliqué l'avocate et conseillère juridique pour Option consommateurs, Élise Thériault. Nous avons convenu qu'il valait mieux régler ce dossier compte tenu des coûts qui auraient pu être engendrés par les procédures judiciaires.»
Remboursement
Lorsqu'un juge québécois a donné le feu vert à l'action collective, en 2012, on estimait que le programme de fidélisation comptait quelque 1,4 million de membres.
Mme Thériault ignore le nombre de membres concernés. En vertu de l'entente, Pharmaprix compte remettre 85 % de la valeur des points qui ont été perdus à la suite des changements apportés entre 2008 et 2010.
Les personnes concernées qui sont toujours membres du programme Optimum devraient recevoir leurs points dans les 30 jours suivant l'approbation du tribunal.
Celles qui ne sont plus membres du programme de fidélisation ne recevront rien. La moitié de leurs points seront octroyés à d'autres membres actifs, a précisé Mme Thériault.
Les membres visés par l'entente n'auront aucune démarche à entreprendre pour recevoir l'indemnité à laquelle ils ont droit. Une audience est prévue le 6 septembre au palais de justice de Montréal.