Le ministre de l'Agriculture du Québec Pierre Paradis

Paradis veut sauver la mention «Produit du Québec»

La mention «Produit du Québec» demeurera obligatoire. C'est ce qu'a fait savoir, par communiqué, mercredi en fin de journée, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), Pierre Paradis.
«Le gouvernement demeure fermement engagé dans la promotion des produits québécois et dans la transparence de l'information au consommateur. Pour ce faire, j'entends réintroduire l'obligation d'identification "Produit du Québec" pour les fruits et les légumes frais», a-t-il déclaré.
L'abrogation du Règlement sur les fruits et légumes frais visait à rendre possible la vente des produits moches. Cependant, il a entraîné la disparition de la mention «Produit du Québec».
Pour le MAPAQ, il s'agit d'une conséquence malheureuse que le ministre désire corriger.
Le ministre Paradis entend par ailleurs «profiter de la tenue du Sommet sur l'alimentation pour dégager un consensus qui traduira les préoccupations de l'ensemble des acteurs de la filière bioalimentaire, en matière d'identification de l'origine des produits, mais aussi, plus largement, sur les enjeux liés à l'étiquetage, à la transparence et à la confiance du consommateur».
La tenue du Sommet sur l'alimentation, annoncé en décembre, sera précédée de trois rencontres thématiques, dont la première portera sur les attentes et les besoins des consommateurs et aura lieu dès cet automne, indique le communiqué du MAPAQ.