Nouvelle offensive pour des images repoussantes sur les paquets de cigarettes

WASHINGTON — Les responsables de la santé publique aux États-Unis tentent de nouveau d’imposer l’ajout d’images repoussantes sur les paquets de cigarettes afin de dissuader les Américains de fumer. S’ils y parviennent, il s’agira du premier changement des avertissements concernant la cigarette aux États-Unis en 35 ans.

La Food and Drug Administration (FDA) a proposé jeudi 13 nouvelles mises en garde qui figureraient sur tous les paquets de cigarettes, notamment des images montrant des tumeurs cancéreuses au cou, des poumons malades et des pieds amputés.

D’autres illustrations en couleurs avertiraient les fumeurs que la cigarette peut causer des maladies cardiaques, des dysfonctions érectiles et le diabète. Les étiquettes occuperaient la moitié du devant des paquets et incluraient des avertissements tels que «Fumer provoque le cancer de la tête et du cou». Ces mêmes messages figureraient également dans les publicités de tabac.

Le Canada est devenu le premier pays à imposer l’affichage d’images repoussantes sur les paquets de cigarettes en 2000.

Le tabagisme est la cause de plus de 480 000 décès chaque année aux États-Unis, même si les taux de tabagisme sont en baisse depuis des décennies. Selon les chiffres du gouvernement américain, environ 14 % des adultes américains fument, comparativement à plus de 40 % au milieu des années 1960.

La précédente tentative de la FDA d’imposer des images repoussantes sur les paquets avait été rejetée par un tribunal en 2012 pour des motifs liés à la liberté d’expression.

Le cigarettier Reynolds American a déclaré qu’il soutenait les efforts de sensibilisation du public sur le tabac, «mais la manière dont ces messages sont communiqués au public ne peut aller à l’encontre du Premier Amendement» de la Constitution.