La photo d'une forêt a été imprimée sur du verre trempé par l'entreprise Miroirs Laurier.

Nouveaux investissements chez Miroirs Laurier

Avec de nouveaux investissements totalisant près d'un demi-million de dollars, Miroirs Laurier poursuit ses efforts pour accroître sa productivité.
Au cours des dernières années, l'entreprise familiale de Laurier-Station spécialisée dans la transformation du verre a fait l'acquisition de nouvelles technologies lui permettant de percer de nouveaux marchés au Canada et aux États-Unis. Elle a notamment adopté un procédé innovateur d'impression numérique en céramique cuite sur verre qui permet de réaliser des motifs multicolores à grande échelle.
Miroirs Laurier a ainsi investi 5,5 millions $ entre 2011 et 2013. Mercredi, la compagnie a annoncé qu'elle allait maintenant implanter un logiciel spécialisé de gestion intégrée des opérations pour augmenter l'efficacité opérationnelle de l'entreprise. Elle reçoit un coup de pouce de 200 000 $ du gouvernement fédéral - sous la forme d'une contribution remboursable - pour réaliser cet investissement.
Depuis janvier 2002, le nombre d'employés de Miroirs Laurier est passé de 110 à 140 travailleurs. Le nouvel investissement devrait susciter la création de cinq emplois supplémentaires.
La pdg de l'entreprise, Caroline Mercier, a indiqué au Soleil que 2014 fut une «très grosse année» pour Miroirs Laurier qui a notamment décroché des contrats pour l'habillage de l'amphithéâtre de Québec et celui de bâtiments dans le contexte du projet d'agrandissement de l'Aéroport international Jean-Lesage de Québec.