Disney a pu compter sur le succès de la dernière trilogie Star Wars pour s'imposer au box-office.
Disney a pu compter sur le succès de la dernière trilogie Star Wars pour s'imposer au box-office.

Nouveau record au box-office grâce à Disney

LOS ANGELES — L’éclosion de la diffusion en continu marquerait le déclin du cinéma? Très peu pour Disney. Grâce aux immenses succès populaires du mastodonte du divertissement, cette industrie a battu un record au box-office mondial en 2019, avec 42,5 milliards $ de recettes.

Les succès dans les salles obscures des superproductions produits par le royaume de Mickey (Avengers : Endgame, Le roi lion et La reine des neiges 2) ont permis de battre le record de l’année dernière, de 41,7 milliards $ (sans tenir compte de l’inflation), a indiqué le cabinet spécialisé Comscore vendredi.

L’Amérique du Nord compte pour environ un quart des recettes avec 11 milliards $, mais ce record a été battu grâce à l’essor de marchés en développement (Chine, Japon, Brésil, Mexique...).

Avengers : Endgame, le nouvel opus des superhéros Marvel (qui a été racheté par Disney en 2009) est devenu l’année dernière le film le plus lucratif de l’histoire, en battant le record d’Avatar.

Deux autres films Marvel/Disney sont dans le top 5 de l’année 2019 : Capitaine Marvel et Spider-Man : Loin des siens (coproduit par Sony).

«Les étoiles se sont alignées pour Disney», qui a également pu compter sur le succès du dernier Star Wars, a commenté Paul Dergarabedian, spécialiste de l’analyse des médias pour la société Comscore.

À venir

«Je ne sais pas quand on reverra une année telle que 2019 [pour Disney] pour un autre studio à l’avenir», a-t-il ajouté.

Et l’hégémonie culturelle ne devrait pas s’arrêter là pour le leader mondial du divertissement.

Disney, qui s’est spécialisé dans les suites et les remakes, pourra compter en 2020 sur un nouveau Mulan (en prise de vues réelles) et sur les aventures en solo de Black Widow, l’héroïne Marvel des Avengers interprétée par Scarlett Johansson.