Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Clément Gignac est économiste en chef de iA Groupe financier.
Clément Gignac est économiste en chef de iA Groupe financier.

Nos lecteurs et l'économie: conversation éclairante avec Clément Gignac

Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Les marchés boursiers, l'impact de la pandémie, le télétravail, l'économie d'ici et d'ailleurs sont des sujets qui passionnent, surtout dans cette période de crise sanitaire qui bouscule les finances publiques.

Ces sujets et plusieurs autres ont été abordés, mardi midi, lors d'une Conversation virtuelle entre l'économiste réputé Clément Gignac et quelque 75 lecteurs du Soleil. En quelques heures, l'événement affichait complet !

En lançant cette rencontre animée par la rédactrice en chef Valérie Gaudreau, M. Gignac a brossé à grands traits l'état de la situation en évoquant une contraction sans précédent de l'économie mondiale suivie d'une reprise spectaculaire de l'activité économique. L'intervention rapide et musclée des gouvernements a conduit à des déficits dignes d'un temps de guerre, selon M. Gignac qui affirme que le Canada connait une situation tout de même enviable.

«On ne soupçonne pas encore tous les impacts de la pandémie », a dit M. Gignac attirant l'attention sur les inégalités sociales provoquées par cette crise sanitaire.

M. Gignac a salué les avancées du télétravail. Il souhaite que cette situation nous conduise à une réflexion sur l'avenir des villes, notamment sur le sort des grands immeubles, disant que certains devront être réaménagés. Il faut repenser le tout, a répondu M. Gignac, confiant que les villes resteront attrayantes.

Investir dans l'humain

Invité à conseiller les gouvernements en matière de choix budgétaires, M. Gignac a dit qu'il souhaite que l'État investisse davantage dans l'humain et moins dans le béton. «Soyons imaginatifs dans les programmes de formation de la main d'oeuvre», a dit M. Gignac, qui est l'économiste en chef de iA Groupe financier.

M. Gignac s'est aussi dit confiant en la fibre entrepreneuriale des Québécois, saluant au passage l'adoption du modèle coopératif dans plusieurs secteurs, répondant ainsi à un personne du public qui l'interrogeait sur la transformation de plusieurs journaux, dont Le Soleil, en formule coopérative.

Cette Conversation s'inscrivait dans la suite de la publication le 16 janvier des Perspectives économiques du journal Le Soleil sous le titre général « À quoi s'attendre en 2021 ?»

Titulaire d'une maitrise en économie de l'université Laval, M. Gignac compte une trentaine d'années d'expérience dans les secteurs privé et public, ayant notamment été ministre du Développement économique et des Ressources naturelles du Québec de 2009 a 2012, et conseiller spécial auprès du sous-ministre fédéral des Finances au lendemain de la crise économique de 2008-2009. M. Gignac est consulté par des responsables de grandes organisations mondiales, notamment du G20 et de comités internationaux. M. Gignac est depuis 2012 le vice-président principal et l'économiste en chef de iA Groupe financier.