Le Nbar à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. Celui qui sera construit à Place de la Cité sera semblable à celui-ci.

Normandin s'installe à Place de la Cité

La chaîne de restaurants Normandin s'installe à Place de la Cité à Québec.
Le nouvel établissement de 275 places établira ses pénates, à la fin du mois de novembre, dans l'ancien local de 7000 pieds carrés jadis occupé par le resto-bar Le Liquor Store.
Vice-président aux ventes et au marketing du Groupe Normandin, Jean Julien a indiqué au Soleil qu'il s'agissait d'un investissement de plus de 1,5 million $.
Pas moins de 80 nouveaux emplois verront le jour.
Il y avait déjà quelque temps que Normandin avait l'oeil rivé sur le secteur des grands centres commerciaux dans Sainte-Foy. «Un secteur qui affiche une belle effervescence par les temps qui courent et qui propose déjà un pôle intéressant au chapitre de la restauration», a souligné M. Julien.
La demande était forte aussi pour que Normandin s'installe dans ce secteur. Son restaurant le plus près a pignon sur rue sur le chemin Sainte-Foy, près du Cégep de Sainte-Foy.
«Nous avons trouvé le local qui répondait à nos attentes à Place de la Cité», a indiqué Jean Julien. Place de la Cité appartient au fonds de placement immobilier Cominar.
Rappelons que le Liquor Store de Place de la Cité avait fermé ses portes, en mars 2013, après 16 ans d'existence. La direction de l'établissement avait invoqué une baisse de l'achalandage liée à la vive concurrence entre les restos-bars du secteur Sainte-Foy pour justifier la décision de mettre la clé sous la porte, et ce, après avoir investi 1 million $, deux ans auparavant, pour remettre l'établissement au goût du jour.
Le nouveau Normandin sera divisé en deux parties distinctes, il comportera une salle à manger de 175 places et un Nbar de 100 places.
Design contemporain
«Il offrira un design contemporain, convivial et chaleureux, à l'image des dernières rénovations que nous avons effectuées dans nos restaurants», a fait valoir le vice-président aux ventes et au marketing en soulignant que la chaîne de restauration venait tout juste de compléter la rénovation de son établissement de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier et de celui du boulevard Charest à Québec.
Bon an mal an, Normandin investit plusieurs millions de dollars pour imposer une cure de rajeunissement à ses 40 restaurants implantés au Québec de Mont-Joli à Sainte-Julie en Montérégie.