Le prochain établissement hôtelier du Groupe Normandin d'une hauteur de quatre étages serait annexé au restaurant, situé au 679, avenue Taniata, dans le secteur Saint-Jean-Chrysostome, à Lévis.

Normandin construirait un autre hôtel à Lévis

Le Groupe Normandin souhaite développer sa division hôtelière. L'entreprise envisage de construire un établissement de 78 chambres dans le secteur de Saint-Jean-Chrysostome, à Lévis.
L'édifice d'une hauteur de quatre étages serait annexé au restaurant situé au 679, avenue Taniata. La chaîne québécoise avait fait une demande en juin auprès de la Ville de Lévis pour modifier le règlement de zonage dans le secteur. Mardi soir, lors d'une séance extraordinaire, les conseillers ont adopté la résolution.
Actif dans le domaine de l'hôtellerie depuis 1989, le Groupe Normandin est actuellement propriétaire de trois hôtels dans la région, soit sur le boulevard Sainte-Anne, à Beauport, sur le boulevard Pierre-Bertrand, dans Lebourgneuf, et l'Hôtel Bernières dans le secteur Saint-Nicolas à Lévis.
L'établissement de Beauport, baptisé le N Hôtel, avait nécessité un investissement de 6 millions $ lors de son achat en 2012. L'argent avait notamment permis de mettre au goût du jour l'hôtel qui a été exploité durant deux décennies sous la bannière Comfort Inn.
Le Groupe Normandin détient également une quarantaine de restaurants ainsi qu'une cuisine centrale et un centre de distribution. Chaque année, l'entreprise fondée par Normand Brie investit entre 4 et 7 millions $ pour moderniser ses restaurants.
Le Groupe Normandin n'a pas rappelé Le Soleil.