Nestlé a précisé lundi que Starbucks recevrait un paiement forfaitaire en espèces de 7,15 milliards $ US.

Nestlé vendra du Starbucks en épicerie

SEATTLE — Nestlé allonge plus de 7 milliards $ US pour s’occuper des ventes au détail mondiales des cafés et thés Starbucks à l’extérieur de ses établissements.

La valeur de l’entente est énorme pour Nestlé, mais elle pourrait rapporter gros à l’entreprise suisse. Ses marques Nescafe et Nespresso n’arrivent pas à la cheville de Starbucks aux États-Unis, dont les ventes annuelles atteignent 2 milliards $ US.

L’accord permet à Nestlé de faire la promotion, de vendre et de distribuer les produits emballés des marques Starbucks, Seattle’s Best Coffee, Starbucks Reserve, Teavana, Starbucks VIA et Torrefazione Italia. Les produits de marque Starbucks pourront en outre être utilisés dans les capsules à usage simple de Nestlé. L’entente exclut les boissons embouteillées comme les cafés glacés et les frappuccinos, qui sont vendus à la fois dans les cafés Starbucks et en épicerie.

Nestlé avait laissé entendre l’an dernier qu’elle chercherait à se concentrer sur les secteurs à plus forte croissance comme les soins aux animaux, le café et les produits de nutrition pour nourrissons. En janvier, elle avait annoncé la vente de sa division américaine de produits de confiserie à l’italienne Ferrero pour environ 2,8 milliards $ US.

Avec la vigueur de la marque Starbucks, Nestlé pourra livrer une concurrence plus dynamique à JAB Holdings, une société de portefeuille qui a avalé des entreprises et marques associées à Peet’s Coffee & Tea, Caribou Coffee, Stumptown Coffee et Krispy Kreme Doughnuts.

Nestlé a précisé lundi que Starbucks recevrait un paiement forfaitaire en espèces de 7,15 milliards $ US. Environ 500 employés de Starbucks seront transférés chez Nestlé, et leurs activités continueront à se dérouler depuis Seattle.

L’entente est assujettie aux approbations réglementaires habituelles et elle devrait être conclue d’ici la fin de l’année.