Le directeur général de Moulexpert, Steve Nadeau. Son entreprise fabrique des moules à injection pour les secteurs du plastique et de l'aluminium.
Le directeur général de Moulexpert, Steve Nadeau. Son entreprise fabrique des moules à injection pour les secteurs du plastique et de l'aluminium.

Moulexpert passe à l'offensive

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Le Soleil
Les Chinois, les Indiens et les autres nouveaux géants du secteur manufacturier, Steve Nadeau ne les voit pas venir lui ravir des contrats. Du moins, pas encore. La concurrence de Moulexpert vient du Québec et de l'Ontario. Et elle ne fait pas de quartier. Alors, à la guerre comme à la guerre, l'entreprise de Lévis passe à l'offensive.
Moulexpert fabrique des moules à injection pour les secteurs du plastique et de l'aluminium. Ses clients oeuvrent principalement dans les domaines de l'emballage alimentaire, de l'automobile, des produits médicaux et des objets de consommation. Entre autres, l'entreprise de Lévis fournit les moules en acier qu'utilisera IPL pour fabriquer des contenants alimentaires - aussi minces
que 17 millièmes de pouce d'épaisseur! - ou encore Garant pour produire des pelles. Le plastique enveloppant le dispositif des ceintures de sécurité de la Jetta a été coulé dans un moule fabriqué par Moulexpert. Tout comme la poignée de porte de la Fiat 500.
«Nous voulons être reconnus comme la référence dans l'est du Canada pour la fabrication de moules à injection de plastique dans le marché des contenants à parois minces», affirme Steve Nadeau en s'empressant de préciser que Moulexepert ne laissera pas tomber ses autres clients.
Une visite au supermarché permet de constater toute la place que prennent les contenants de plastique dans l'emballage des produits. «Le marketing alimentaire se fait beaucoup à partir des contenants», exprime M. Nadeau. «Les marques de commerce cherchent constamment à se distinguer de la concurrence. Elles visent l'originalité dans l'emballage de leurs produits. Pour nous, ça représente des opportunités d'affaires intéressantes.»
Pour y arriver, Moulexpert vient de réaliser un projet d'investissement de 750 000 $ avec l'aide du gouvernement du Québec (150 000 $) et de la Société de développement économique de Lévis (50 000 $). Trois quarts de million de billets verts pour une PME de 20 employés qui évolue dans un marché où la concurrence est féroce et les marges bénéficiaires sont minces, ce n'est pas une petite affaire.
«Le secret, dans notre industrie, c'est de livrer des moules d'une extrême précision et de répondre rapidement à la demande de nos clients. Plus que jamais, nous possédons la technologie et le savoir-faire pour répondre à ces exigences», signale Steve Nadeau en soulignant que les 20 travailleurs de Moulexpert cumulaient pas moins de 250 années d'expérience dans les secteurs de la fabrication de moules et de l'usinage.
L'investissement permet d'améliorer la productivité de l'usine notamment par l'acquisition d'un équipement d'usinage cinq axes de haute performance et par un réaménagement plus fonctionnel des espaces de travail. Un exercice de lean manufacturing a été réalisé pour éliminer les gaspillages et les pertes de temps.
Moulexpert vise maintenant une augmentation de 25 % de son chiffre d'affaires.