Après l'ajout d'un stationnement étagé et la reconstruction des garages à l'aéroport de Québec, les efforts sont dirigés vers l'aérogare, appelée à doubler de superficie. À partir de 2016, des travaux de pavage seront également entrepris sur la piste principale.

Montage financier de 265 millions $ complété pour l'agrandissement de l'aéroport de Québec

L'aéroport de Québec a annoncé jeudi avoir complété un financement privé de 265 millions $ qui lui permettra notamment de procéder aux travaux d'agrandissement du terminal et de repaver la piste principale.
Aéroport de Québec inc., la société privée qui gère l'aéroport international Jean-Lesage depuis 2001, n'en était pas à la première opération du genre.
En 2008, elle avait réussi à recueillir 45 millions $. Ce montant est aujourd'hui multiplié par six. 
Gaëtan Gagné, président et chef de la direction, fait un lien avec les actifs. De 4 millions $ en 2001, leur valeur atteindra
600 millions $ après la phase actuelle d'agrandissement. 
Après l'ajout d'un stationnement étagé et la reconstruction des garages, les efforts sont dirigés vers l'aérogare, appelée à doubler de superficie. À partir de 2016, des travaux de pavage seront également entrepris sur la piste principale. 
Les noms des «institutions financières canadiennes de premier plan» qui ont participé au financement n'ont pas été dévoilés. On sait toutefois que Scotia Capitaux a agi à titre de chef de file du syndicat des placeurs pour compte. 
La Caisse de dépôt prête 53 millions $
La Caisse de dépôt et placement du Québec a également publié un communiqué de presse, jeudi, pour publiciser sa participation. Elle a consenti un prêt à terme de 53 millions $ à l'aéroport de Québec.
Marc Cormier, premier vice-président Revenu fixe à la Caisse, estime que le trafic aérien augmentera avec l'amélioration des infrastructures. Il a parlé d'appuyer «la croissance à long terme d'une organisation phare de la ville de Québec».  
L'aéroport de Québec a comptabilisé plus de 1,5 million de passagers en 2014 et espère franchir le cap des 2 millions de passagers en 2020.