Dans la région métropolitaine de recensement de Québec, le taux d'enfants vivant dans une famille à faible revenu se situe à 8,3 % alors qu'il est de 17 % pour l'ensemble du Canada et de 14,3 % pour la province.

Moins d'enfants vivent dans la pauvreté à Québec

Moins d'enfants vivent dans une famille à faible revenu dans la grande région de Québec que n'importe où ailleurs au Canada. Le taux dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec se situe à 8,3 % alors qu'il est de 17 % pour l'ensemble du Canada et de 14,3 % pour la province.
Dans les grandes agglomérations du pays, la pire situation se trouve à Windsor, en Ontario avec 24 %. Les autres RMR ayant enregistré un taux inférieur au taux national de 17,0 % étaient Saguenay, au Québec; Calgary et Edmonton, en Alberta; Guelph et Oshawa, en Ontario, précise Statistiques Canada.
De plus, le nombre de personnes à faible revenu est en baisse entre 2005 et 2015 dans la RMR de Québec. Il y avait 79 480 personnes, ou 10,2 % de la population, ayant un faible revenu, alors qu'en 2005, 11,7 % des personnes à Québec avaient un faible revenu.
Du côté des personnes de moins de 18 ans, le pourcentage de faible revenu était de 8,3 % en 2015 comparativement à 9,7 % pour les personnes de 18 à 64 ans, et 14,2 % pour les personnes de 65 ans et plus.
C'est dans les cas des familles monoparentales que le taux de faible revenu est le plus élevé avec 18,9 % tandis que les personnes vivant dans une famille comptant un couple sans enfants présentaient un taux moins élevé 4,2 %.
Revenu moyen
Comme les statistiques de l'emploi montrent mois après mois la situation enviable de la RMR de Québec avec son faible taux de chômage, les derniers chiffres de Statistique Canada indiquent que le revenu total médian des ménages est plus élevé à Québec que la moyenne de la province. En 2005, il s'établissait à 65 359 $ à Québec alors que la moyenne provinciale de 59 882 $. Pour Québec, il s'agit d'une hausse de 11,1 % par rapport à 58 815 $ enregistré en 2005. 
Du côté de l'épargne, on note que 70,0 % des ménages à Québec ont contribué à un régime enregistré d'épargne-retraite (REER), à un régime de pension agréé (RPA) ou à un compte d'épargne libre d'impôt (CELI). Au Québec, 63,7 % des ménages ont contribué à un compte ou à un régime par rapport à 65,2 % des ménages à l'échelle nationale.
En 2015, le revenu total médian des couples à Québec s'établissait à 91 790 $, comparativement à 87 688 $ pour l'ensemble des couples au Canada.
Dans 39,7 % des couples à Québec, les partenaires avaient des revenus à peu près égaux en 2015, tandis que les hommes avaient un revenu plus élevé dans 46,0 % des couples et les femmes avaient un revenu plus élevé dans 14,3 % des autres cas.