Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Mobilité Électrique Canada fera pression sur Ottawa pour qu’une loi fédérale zéro émission soit adoptée.
Mobilité Électrique Canada fera pression sur Ottawa pour qu’une loi fédérale zéro émission soit adoptée.

Mobilité Électrique Canada pressera Ottawa à fixer un objectif de vente de 100 % véhicules électriques en 2030

Paul-Robert Raymond
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Lors de son assemblée générale annuelle, jeudi, Mobilité Électrique Canada (MEC) a voté majoritairement pour une motion visant à «faire pression sur le gouvernement du Canada pour qu’il fixe un objectif de vente de 100 % de véhicules légers zéro émission d’ici 2030».

MEC a ajouté qu’elle «préconisera des politiques d’approvisionnement de véhicules zéro émission [incluant une loi zéro émission fédérale] dans tout le Canada afin d’atteindre des objectifs de 100 % de ventes de véhicules électriques légers d’ici 2030». Cette motion a été adoptée à 92,6 % des membres présents.

«En avril 2021, le Canada a annoncé un objectif plus ambitieux de réduction des émissions de GES lors du Sommet des leaders sur le climat, passant de - 30 % entre 2005 et 2030, à un nouvel objectif plus ambitieux de - 40 % à - 45 % entre 2005 et 2030», explique le pdg de MEC, Daniel Breton. «Mais les émissions totales de GES du Canada n’ont diminué que de 1 % au cours des 14 années entre 2005 et 2019. Ça veut dire que nous devons réduire nos émissions de GES d’au moins 39 % supplémentaires au cours des neuf prochaines années. Nous devons donc avoir des mesures plus efficaces et devancer à 2030 l’objectif qu’on s’était fixé pour 2040», ajoute-t-il.

Il spécifie d’ailleurs que le Royaume-Uni s’est donné comme objectif de vente de 100 % de véhicules légers sans émission pour 2030.

D’ailleurs, la lutte contre le réchauffement climatique sera l’autre priorité du Sommet du G7, qui s’amorce vendredi au Royaume-Uni. Les pourparlers au G7 prépareront la grande conférence de l’ONU sur le climat (COP26) prévue en novembre en Écosse.

MEC a pour mission «d’accélérer stratégiquement la transition vers la mobilité électrique partout au Canada». L’association regroupe des membres issus de diverses sphères d’activité. Ils représentent l’industrie automobile et des composantes pour véhicules électriques, des fournisseurs d’électricité, des gestionnaires de parcs de véhicules, des organismes sans but lucratif et des universités ainsi que des sympathisants et des membres associés (principalement des organismes gouvernementaux).  Avec AFP