Le MEC doit rouvrir aux Galeries de la Capitale le 1er avril.

MEC déménage: la fin d'une époque dans Saint-Roch

C'est la fin d'une époque dans le quartier Saint-Roch de Québec. Ouverte pendant près de 13 ans, la chaîne d'articles de plein air Mountain Equipment Co-op (MEC) a fermé les portes de sa succursale de la rue Saint-Joseph.
Un nouveau magasin, situé à l'angle des boulevards Lebourgneuf et des Galeries, ouvrira ses portes le 1er avril. La déception est toutefois grande pour certains clients qui aimaient bien visiter la succursale de la basse ville. 
«La Ville doit faire quelque chose», a tranché Sylvain Tremblay, un résident du quartier qui estime que le coût trop élevé du stationnement dans le secteur y est pour quelque chose. «Il faut des places de stationnement abordables», a-t-il ajouté. 
«C'est triste», a commenté pour sa part Marie-Josée Palardy, une cliente à qui Le Soleil apprenait la fermeture de la succursale de 16 800 pieds carrés de la basse ville. Bien qu'elle se déplaçait en voiture pour venir au centre-ville, elle ne croit pas qu'elle se rendra au magasin de Lebourgneuf, situé plus loin encore de sa résidence. «C'est dommage pour le quartier. Pourquoi ne pas en avoir ouvert deux?»
«Le fait [que MEC] déménage fera en sorte que je n'irai plus», a soutenu M. Tremblay, qui avait l'habitude de fréquenter le magasin toutes les deux semaines. Selon lui, que la chaîne ait décidé de s'installer à proximité des Galeries de la Capitale est «probablement une erreur». La Ville, juge-t-il, doit veiller à ce que de grandes bannières comme celle de la coopérative décident de s'installer et de rester dans Saint-Roch. 
La SDC confiante
«MEC a fait partie de la reconstruction de Saint-Roch. Maintenant, on tourne la page», a pour sa part avancé le président de la Société de développement commercial de Saint-Roch, Éric Courtemanche. S'il y a trois ans, le quartier connaissait un «petit creux» en termes d'occupation des locaux, aujourd'hui, la «vague» est positive. Le départ de MEC n'est, selon lui, qu'un épisode malheureux alors que le quartier Saint-Roch est en pleine effervescence. Près d'une vingtaine de nouveaux commerces ont ouvert dans le quartier ces dernières années. 
M. Courtemanche est certain que le local laissé vacant trouvera preneur rapidement. «On sait que le propriétaire travaille avec des gens intéressés. Des discussions sont en cours. Jusqu'à maintenant, rien ne laisse à penser que le local sera divisé», a-t-il mentionné, laissant présager la venue d'un autre gros joueur qui occuperait toute la superficie du local. MEC a ouvert sa première et seule succursale dans la capitale en 2004. L'entreprise avait investi 3 millions $ pour s'installer à l'angle des rues de la Couronne et Saint-Joseph, en basse ville de Québec.
De son côté, le nouveau magasin de 25 000 pieds carrés à Lebourgneuf a été rénové de manière à respecter les critères écologiques de la coopérative.