McDonald's: garanti 100 %... sans ammoniaque!

Estomacs sensibles s'abstenir. Jusqu'à ces derniers mois, les restaurants McDonald's américains ajoutaient de l'ammoniaque à une part de la viande utilisée dans leurs hamburgers. Le mélange qui en résultait ressemblait à une sorte de «glu rose» pour le moins peu ragoûtante. Que les amateurs canadiens de Big Mac se rassurent : McDonald's Canada assure utiliser du boeuf pur à 100 %.
La nouvelle de l'abandon de cette pratique, parue dans les médias américains cette semaine, a d'abord été publiée dans le tabloïd britannique Daily Mail. Et pour cause : le très populaire chef anglais Jamie Oliver menait depuis avril dernier une campagne de dénonciation contre la «recette» américaine.
On peut le voir sur certains sites Internet faire une démonstration édifiante et théâtrale de fabrication du mélange, incorporant de l'hydroxyde d'ammonium, ou ammoniaque, à une pièce de viande comportant une bonne dose de gras. Le produit final est poétiquement nom­mé pink slime en raison de sa couleur et de sa viscosité.
L'usage de l'hydroxyde d'ammonium est régi par le département américain de l'Agriculture. On le retrouverait dans plusieurs recettes à base de boeuf haché des établissements de restauration rapide. Son utilisation a pour but de tuer les pathogènes de type E. coli et salmonelles. L'un des problèmes décriés est qu'il n'y a aucune obligation d'en indiquer la présence.
Dans un communiqué publié cette semaine, la compagnie américaine McDonald's a indiqué que l'abandon de cette pratique remonte à quelques mois, et qu'il n'a été motivé par aucun événement en particulier.
Il s'inscrirait plutôt dans un effort d'harmonisation de ses standards à travers le monde. Burger King et Taco Bell auraient aussi abandonné cet usage.
Du sel et du poivre
Selon Jason Patouano, porte-parole de McDonald's Canada, les restaurants canadiens de la chaîne n'utilisent que de la viande de boeuf pure à 100 %, sans additif. Seuls du sel et du poivre sont ajoutés à la cuisson, assure-t-il.
Chez Santé Canada, la porte-parole Leslie Meerburg a indiqué hier que l'usage de l'ammoniaque dans les produits de boeuf n'est pas permis au pays. L'hydroxyde d'ammonium fait toutefois partie des additifs alimentaires autorisés par l'organisme. Sur son site Internet, le produit figure sur la liste des agents correcteurs de l'eau potable, notamment pour rajuster le pH.