Daniel Laprise, président de Maisons Laprise

Maisons Laprise vise les marchés américain et ontarien

Maisons Laprise souhaite étendre son terrain de jeu au cours des prochaines années. Une escapade vers les États-Unis et l'Ontario est notamment dans les plans.
«Nous avons un agent de développement qui vient de commencer à travailleur pour nous du côté américain. C'est un marché qui nous intéresse», indique au Soleil Stéphane Lessard, directeur corporatif, division gestion immobilière de Laprise. L'homme d'affaires précise que leur filiale Habitaflex Concept, avec sa marque Hôm, est «le produit phare pour l'exportation».
«Nos projets d'expansion pourraient nous amener à ouvrir des usines à extérieur de la province», concède-t-il. «Pour l'Ontario, nous sommes déjà présents, mais nous avons l'intention d'ouvrir la machine encore plus».
Projet dans Saint-Nicolas
Mais avant tout, le fabricant et constructeur de maison usinée de Montmagny veut consolider sa présence à travers la province, dans un secteur où la compétition est très féroce. Du coté de la rive sud du fleuve, plus précisément dans Saint-Nicolas, à Lévis, l'entreprise travaille en collaboration avec le Fonds immobilier de solidarité FTQ sur le projet résidentiel locatif L'Aura Saint-Nicolas, situé dans le quartier Roc Pointe.
Le chantier prévoit la construction de six bâtiments de neuf unités. Une première phase de 18 unités est déjà complétée et la seconde devrait être livrée au cours des prochaines semaines. La facture de ce développement avoisinera les 10 millions $.
Il s'agit d'une partie du site à développer du Domaine de Villieu appartenant à Maisons Laprise. Dans l'ensemble, ce développement qui a débuté en juin 2015, prévoit plusieurs types d'habitations, soit des maisons unifamiliales, des maisons en rangée, des unités locatives et des copropriétés. Mentionnons que ce n'est pas tout le développement qui se fera en partenariat avec le Fonds immobilier de solidarité FTQ.
Pour la troisième phase du chantier de L'Aura Saint-Nicolas, évaluée à 9 millions $, elle prévoit la construction de 36 unités réparties dans 3 édifices. Le Fonds immobilier de solidarité FTQ pourrait également collaborer dans cette aventure. À terme, plus de 48 millions $ auront été injectés dans le Domaine de Villieu, notamment pour la construction des rues.
«Pour L'Aura Saint-Nicolas, nous avons privilégié un style contemporain afin d'assurer une harmonie architecturale des bâtiments. Avec les parcs et la toute nouvelle école primaire l'Étoile situés à proximité du projet, il s'agit d'un secteur paisible face à un boisé qui offre un milieu de vie idéal pour les jeunes familles et les professionnels, tout en étant seulement à quelques minutes de la ville de Québec», affirme M. Lessard.
Fondée en 1989, Maisons Laprise compte trois usines à Montmagny et environ 200 travailleurs. Pour l'heure, le chiffre d'affaires de l'entreprise provient principalement du Canada.