L’Université Laval participe pour la première fois à la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat.

L’Université Laval mousse l’entrepreneuriat

À l’Université Laval, les professeurs ne font pas qu’enseigner, les équipes de professionnels forment aussi des entrepreneurs.

Ainsi, pendant la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, qui se tient cette année du 13 au 19 novembre dans 131 pays à travers le monde, l’Université Laval propose une programmation pour mettre en valeur la richesse de son potentiel entrepreneurial, incluant plusieurs activités pour le grand public. 

Cette première participation pour l’Université Laval n’est vraisemblablement pas étrangère au fait que l’organisme Entrepreneuriat Laval a obtenu le titre de premier accélérateur d’entreprises universitaires au monde par UBI Global en 2015 après avoir remporté le titre nord-américain devant 1500 autres incubateurs.

Selon l’organisation, les spécialistes de l’entrepreneuriat du campus de l’Université Laval «se mobilisent depuis plus d’un an afin de promouvoir davantage la culture entrepreneuriale grâce à la mise en place du comité d’action sur l’entrepreneuriat et l’engagement responsables (CASEER)».

Ce sera l’occasion de «montrer la vitalité de notre communauté entrepreneuriale et l’expertise de nos ressources», ont expliqué les coprésidents du CASEER, Josée Bastien, doyenne de la Faculté des études supérieures et postdoctorales, et Alain Faucher, directeur de la Direction générale des programmes de premier cycle.

L’événement sera présidé par l’entrepreneur Georges Saad, cofondateur de la firme de développement Web et mobile Spektrum Media (SPK), qui a agi comme mentor et comme supporteur de nombreuses entreprises en démarrage dans la région de Québec. 

L’homme d’affaires établi dans Saint-Roch a toujours cru à l’apport de l’entrepreneuriat dans la communauté et il a créé un incubateur autour de valeurs qui permettent à une jeune entreprise de prendre son envol.

«Dans un monde où la croissance à tout prix et l’obsession du profit prennent encore beaucoup de place, nous croyons plus que jamais, en tant qu’entreprise, à l’importance de la croissance durable, de la qualité de vie et des valeurs fortes. Nous pensons en termes de création de communautés à valeur ajoutée, d’où la naissance de l’écosystème SPK», affirme M. Saad.

Pour les détails des conférences et des activités: www.ulaval.ca/entrepreneuriat