La biopharmaceutique de Québec, AEterna Zentaris

Lueur d'espoir pour AEterna Zentaris

Le produit vedette d'AEterna Zentaris en oncologie - le zoptaréline doxorubicine - vient de franchir une nouvelle étape.
La société biopharmaceutique de Québec a annoncé, lundi, que l'étude clinique de phase 2 menée auprès d'hommes atteints du cancer de la prostate avait démontré que l'utilisation du zoptaréline doxorubicine, un traitement intraveineux qui dirige l'agent chimiothérapeutique sur les tumeurs, contribuait à la non-progression de la maladie. De plus, il avait été bien toléré par les 25 patients inscrits à cette étude clinique.
«De nombreux types de cancer, dont le cancer de la prostate, expriment des récepteurs du facteur de libération de l'hormone lutéinisante. Nous croyons que zoptaréline doxorubicine, qui cible spécifiquement ces récepteurs, pourrait représenter un traitement ciblé novateur pour les hommes atteints de cette maladie», a indiqué le président du conseil et chef de la direction d'AEterna Zentaris, David A. Dodd. 
Le produit vedette de la société de Québec a aussi affiché des résultats positifs lors des études cliniques de phase 2 pour le cancer de l'endomètre et celui des ovaires. Des résultats qui, selon M. Dodd, «démontrent le potentiel de ce composé novateur pour plusieurs types de cancer».
À la Bourse de Toronto, le titre d'AEterna Zentaris (TSX : AEZ) valait lundi 14 ¢ en hausse de 2 ¢.