Les quelque 150 membres du Syndicat des employé-e-s de la station de ski Stoneham ne peuvent plus travailler. Pas de remontée mécanique, pas de patrouille, pas d'enneigement, pas d'entretien des pistes, donc.

Lock-out à Stoneham: vote décisif mercredi

La Station touristique Stoneham se réjouit de la tenue d'un vote des syndiqués sur l'offre patronale mercredi soir, à un moment crucial pour la livraison de la saison de ski.
Mardi, la porte-parole de la station, Lisa-Marie Lacasse, a souligné l'importance pour tous les syndiqués d'aller prendre connaissance de l'offre et de voter. Selon elle, tous les scénarios sont sur la table de Resorts of the Canadian Rockies si jamais le centre de ski ne réussit pas à ouvrir ses portes durant la période des Fêtes, y compris une fermeture définitive. Inquiet pour l'économie de sa municipalité, la maire de Stoneham, Robert Miller, a pour sa part lancé un «ultime appel au dialogue» aux deux parties impliquées.