Acheté au coût de 34,1 millions $ en mai 2016, l'édifice de la route de l'Église propriété de l'Industrielle Alliance subira une cure de jeunesse évaluée à 30 millions $.

L'Industrielle Alliance se lance dans les rénos

L'Industrielle Alliance sort le chéquier pour revigorer certaines de ses propriétés. L'assureur de la Grande Allée rénovera son édifice situé au 1200, route de l'Église. Un investissement de 30 millions $. Pour le développement de Place Québec, en haute ville, un projet de plus de 100 millions $ est présentement sur la table à dessin.
Acheté pour la somme de 34,1 millions $ en mai 2016, l'édifice de neuf étages de Sainte-Foy subira dès les prochains jours des travaux de restauration de l'enveloppe extérieure. Une pancarte qui dévoile le nouveau visage de l'édifice, situé à quelques jets de pierre du futur complexe Le Phare, a récemment été installée sur le site. On peut constater que le béton fera place au verre. Le chantier devrait durer environ un an et demi.
«Il fallait actualiser l'immeuble et le moderniser. C'était dans nos plans lors de l'achat», note au Soleil Pierre Picard, porte-parole d'Industrielle Alliance.
Au cours des prochains mois, des travaux à l'intérieur de l'établissement habité par le ministère de la Justice seront également réalisés. La facture devrait avoisiner les 20 millions $.
Par ailleurs, l'Industrielle Alliance a finalement statué sur son projet pour Place Québec. Propriétaire de l'établissement depuis 2013 à 50 % avec le Fonds immobilier FTQ, la société construira une tour de bureaux de 15 étages. Un espace commercial sera également aménagé au pied du bâtiment. Il s'agit du projet que caressait initialement le Fonds immobilier FTQ pour l'établissement. 
En 2014, l'Industrielle Alliance, gestionnaire du bâtiment, avait consulté plusieurs organismes du secteur, notamment le conseil d'arrondissement de La Cité-Limoilou, le conseil de quartier de Saint-Jean-Baptiste et la Société de développement commercial du Faubourg Saint-Jean pour connaître leur vision du développement du quartier. Un projet de condos était alors envisagé pour Place Québec. 
«Ce n'est pas notre compagnie qui va occuper les locaux, nous voulons trouver des locataires», explique M. Picard. Ce dernier n'est toutefois pas en mesure pour le moment de donner une date précise pour les premiers coups de marteau. «On travaille actuellement sur notre maquette. Le projet avance. C'est important pour nous d'avoir un établissement qui va s'intégrer avec la vie du quartier», poursuit-il. 
Le Programme particulier d'urbanisme pour le secteur de la colline Parlementaire de la Ville de Québec permet la construction d'une tour de bureaux de 15 étages, pour l'établissement de quatre étages situé à l'angle de l'avenue Honoré-Mercier et de la rue Saint-Joachim.
L'Industrielle Alliance, qui détient un parc immobilier à travers le Canada de 1,2 milliard $, possède déjà tous les permis nécessaires pour entamer la construction de l'édifice, avance M. Picard.
Action en hausse
Mardi, à la Bourse de Toronto, l'action d'Industrielle Alliance a clôturé à 56,56 $, en hausse de 0,69 % par rapport au précédent cours de clôture. 
En début de journée, l'entreprise a annoncé la conclusion de l'acquisition de HollisWealth de la Banque Scotia. L'entente en vue d'acquérir HollisWealth, qui offre des services d'investissement et de gestion de patrimoine aux individus, aux familles et aux entreprises, avait été annoncée le 5 décembre 2016.
Avec cette acquisition, iA Groupe financier devient l'une des plus grandes firmes-conseils non bancaires en gestion de patrimoine au Canada, avec un actif sous administration de près de 80 milliards de dollars.
Pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2017, la société a déclaré un résultat net attribué aux actionnaires de 131,7 millions $, une diminution de 8 % par rapport à la même période en 2016.