Par rapport à 2012, la rémunération horaire des travailleurs québécois n'a augmenté que de 1,5 %.

Lévis serre la vis aux prêteurs sur gages

La Ville de Lévis s'est dotée lundi soir d'un nouveau règlement encadrant le prêt sur gages. Tous ceux qui veulent tenir ce type de commerce devront dorénavant demander un permis, qui coûtera entre 100 et 150 $. Les antécédents criminels des employés de ces commerces seront également scrutés.
Cette nouvelle règlementation vise à faciliter le travail des policiers, parce que les prêteurs sur gages représentent, parfois malgré eux, des endroits de prédilection pour les voleurs, qui cherchent à tirer profit de leur butin.