Depuis que le magasin de tissus Fabricville a ouvert ses portes le 5 mai, les clients font la file pour entrer presque tous les jours.
Depuis que le magasin de tissus Fabricville a ouvert ses portes le 5 mai, les clients font la file pour entrer presque tous les jours.

Les tissus sont populaires chez Fabricville

Depuis que le magasin de tissus Fabricville a ouvert ses portes le 5 mai, les clients font la file pour entrer presque tous les jours. Au début, ils venaient se procurer différents tissus de coton et des élastiques pour faire des masques. Maintenant, les clients se montrent de plus en plus créatifs.

«Des fois quand j’arrive à 8h15 pour ouvrir, il y a des gens qui attendent dans leur auto...» indique la gérante Maryse Dubeau. Environ 280 personnes visitent Fabricville tous les jours, un commerce de la rue Soumande. 

Cetaines personnes qui avaient arrêté la couture depuis bien longtemps ont sorti la machine à coudre du placard pour s’y remettre, à la demande générale de leur entourage qui voulait des masques.

«Ils n’avaient rien d’autre à faire et voulaient entamer des projets! On a manqué de tissus de base, de couleur noir, blanc ou bleu marine. Nos fournisseurs avaient beaucoup de demandes pour les ateliers qui fabriquent les équipements d’hôpitaux, et ils passaient avant nous évidemment. On proposait d'autres choses dans ces cas-là.»

Depuis la semaine dernière, l’équipe de Fabricville a remarqué un changement. On s’intéresse d’avantage aux tissus d'extérieur pour faire des coussins et aménager la galerie dehors. 

«Étant donné que les gens seront beaucoup à la maison cet été, ils mettent la cour arrière confortable.»

Les clients savent souvent ce qu’ils veulent, ils utilisent la panoplie de vidéos YouTube pour s’inspirer. Ils apprennent à travailler le tissu virtuellement, et ça fonctionne parce que la majorité des clients reviennent pour se procurer plus de matériel.

«C’est plaisant de voir les différents projets, il y en a qui font des bandeaux ou qui refont des vêtements. Ce n’est pas juste des masques, c’est plaisant, ça change le rythme. Les gens reprennent goût à la couture», note Maryse Dubeau.

Pas juste des personnes plus âgées

L’équipe de Fabricville est surtout contente de voir de nouveaux visages de tous les âges. 

«Avant la pandémie, on voyait déjà des jeunes qui voulait commencer des travaux manuels. Beaucoup se rendaient compte qu’ils ne produisaient rien en restant toute la soirée sur le téléphone et l’ordinateur. Ils commençaient à tricoter, à coudre... Ils essayaient beaucoup de choses et on les voyait revenir avec leurs amis! Ça fait un effet boule de neige et tout le monde voulait s’y mettre. C’est plaisant, on a une belle relève», raconte la gérante du magasin. 

Maryse Dubeau voit d’ailleurs beaucoup moins ses clients habitués plus âgés, ils restent à la maison pour éviter les déplacements et assurer leur sécurité. Pour éviter l’ennui, toute l’équipe a offert de préparer leur commande et de les déposer dans l’auto au passage.

«On fait un service au volant pour les articles de base, on choisit des choses pour eux. On essaie le plus possible de les accommoder. On fait bien ça parce que jusqu’à maintenant ils ont aimé ce qu’on a envoyé. On fait ça pour les personnes plus âgées et toutes celles qui ne se sentent pas confortables de venir à l’intérieur. Il suffit juste de nous appeler», explique Mme Dubeau. 

Étant donné que beaucoup de monde visite le commerce, la gérante et son équipe s’assurent que les mesures sanitaires soient très bien respectées. La limite de 20 clients à l’intérieur tient toujours et on garde une bonne distance entre les clients dans la file. 

«On veut que tout le monde se sente en sécurité et qu’ils aient une belle expérience de magasinage. Plusieurs personnes nous remercient pour nos normes sévères... alors que dans d’autres endroits, on ne dirait même pas qu’on est en pandémie», termine Maryse Dubeau.

Pour bien faire rouler le commerce, 20 employés sur 32 ont été rappelés au boulot.

La limite de 20 clients à l’intérieur tient toujours et on garde une bonne distance entre les clients dans la file.