Stéphane Roy

Les Serres Sagami débarquent aux Éboulements

C'est finalement officiel : il y aura de nouveau de la production de tomates aux Éboulements dans Charlevoix. Les Serres Sagami et son président et chef de la direction, Stéphane Roy, reprennent les installations des Serres Lacoste.
Une entente non publique avec Financement Agricole Canada, principal créancier dans la faillite des installations des Éboulements, a été conclue en fin de semaine. La relance des opérations permettra la création d'une quarantaine d'emplois. Les premières tomates produites par l'équipe de Stéphane Roy seront mûres vers la fin mars.
Rappelons que les Serres Lacoste s'étaient placées sous la Loi de la protection avec les créanciers et qu'elles avaient cessé leur production le 7 novembre.
M. Roy est sincère : il n'avait pas fait de plan pour racheter les serres, dont l'appel d'offres était resté lettre morte. «J'ai quand même des complexes [de production en serre] un peu partout. Je connaissais celui des Éboulements, et je connais bien le fondateur, Daniel Lacoste, qui a travaillé avec nous un an. Je me suis assuré de son intérêt à me donner un coup de main, explique M. Roy. La qualité de l'eau aux Éboulements est impeccable et on sera capable de produire des tomates exceptionnelles», prédit-il.
Pour les Serres Sagami, il s'agit d'une quatrième acquisition depuis le début de 2000 avec l'acquisition des installations de Sagami au Saguenay en 2000 ainsi qu'en 2012 avec les installations de Savoura à Sainte-Marthe. Une relance accueillie chaleureusement par le milieu économique et politique charlevoisien, assoiffé de bonnes nouvelles. Elle permettra la création de 40 emplois.