Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La demande pour les luges, les patins, les skis (de fond ou alpin), les raquettes et les planches à neige a ainsi explosé depuis un an sur des plateformes comme Kijiji et LesPAC.com.
La demande pour les luges, les patins, les skis (de fond ou alpin), les raquettes et les planches à neige a ainsi explosé depuis un an sur des plateformes comme Kijiji et LesPAC.com.

Les recherches d'articles de plein air explosent en ligne

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
Article réservé aux abonnés
MONTRÉAL — Confinés chez eux par la pandémie, avec comme seules activités possibles celles qui se pratiquent en plein air, les Québécois se tournent vers internet pour se procurer l'équipement dont ils ont besoin pour aller jouer dehors, mais qu'il leur est actuellement impossible d'acheter en magasin, démontrent des données obtenues par La Presse Canadienne.

La demande pour les luges, les patins, les skis (de fond ou alpin), les raquettes et les planches à neige a ainsi explosé depuis un an sur des plateformes comme Kijiji et LesPAC.com.

«Est-ce qu'il y a plus de ces produits-là actuellement en vente sur notre site ? La réponse est non, a dit Benoît Béland, le directeur du marketing pour LesPAC. Il n'y a pas d'augmentation significative au niveau du nombre de skis ou de patins ou de luges qui ont été inscrits. Cependant, il y a une explosion de la demande.»

Et comment.

Quand on compare les deux premières semaines de 2021 aux deux premières semaines de 2020, on note une augmentation de 100 % des recherches de planches à neige sur LesPAC, de 164 % des recherches de skis (peu importe la sorte), de 266 % des recherches de patins, de 318 % des recherches de raquettes à neige et de 440 % des recherches de luges.

Plus spécifiquement, les recherches de skis de fond sur LesPAC ont bondi de 838 % d'une année à l'autre.

«Ça confirme l'hypothèse que les gens veulent peut-être jouer plus dehors, a dit M. Béland. Tous les articles […] sont en augmentation d'une période à l'autre.»

On constate le même phénomène du côté de Kijiji, même si les données sont un peu moins époustouflantes. En comparant cette fois les périodes de six semaines qui ont débuté le 1er décembre 2019 et le 1er décembre 2020, on note une hausse des recherches de planches à neige (7 %), skis (26 %), patins (34 %), skis de fond (50 %), raquettes (58 %) et luges (156 %).

Et cet engouement n'est pas réservé aux sports d'hiver, ajoute Benoît Béland, qui note une recrudescence sur son site depuis près d'un an.

«Depuis le début de la pandémie en mars (2020), il y a eu une explosion de la demande des articles saisonniers, a-t-il dit. Au début du printemps, on a eu plus de demandes pour des exerciseurs parce que c'est la période de la remise en forme. Cet été, on a eu plus de demandes de kayaks que l'année précédente. On a eu ça tout au long de l'année.»

Des témoignages anecdotiques recueillis ici et là montrent que ceux qui se décident à vendre sont rapidement sollicités par des acheteurs potentiels qui ne rechignent pas à offrir plus d'argent ou à parcourir plusieurs kilomètres pour mettre la main sur leurs vieux traîneaux ou leurs vieux patins.

Mais pour le moment, même si Kijiji témoigne d'une hausse d'environ 20 % des annonces de raquettes, skis de fond et luges d'une année à l'autre, l'offre semble clairement insuffisante pour répondre à la demande : ceux qui ont la chance d'avoir dans leur sous-sol ou dans leur garage les équipements tant convoités les gardent pour leur propre utilisation.

«Cette année, j'ai de vieux skis de fond que je n'ai pas utilisés depuis cinq ans, a dit M. Béland. C'est le bon moment pour les sortir parce qu'il n'y a rien d'autre à faire.»