Les portes de l'Europe s'ouvrent à Opsens

Après avoir obtenu le feu vert des autorités japonaises pour commercialiser son fil guide muni d'un capteur optique pour mesurer la pression sanguine dans le corps d'un patient suivi par un cardiologue, Opsens voit les portes de l'Europe s'ouvrir à elle.
En effet, la compagnie de Québec vient d'obtenir le marquage CE (produit conforme aux exigences) qui lui permet de prendre d'assaut le marché européen. Il reste maintenant à l'entreprise à attendre les verdicts de la US Food and Drug Administration et de Santé Canada pour s'attaquer au marché nord-américain. 
«Nous concentrons maintenant nos efforts sur la commercialisation avec le lancement imminent de nos produits au Japon et en Europe», a indiqué le président et chef de la direction d'Opsens, Louis Laflamme. 
«La pénétration d'une fraction du marché de la réserve fractionnelle de flux pour les patients atteints de maladies coronariennes aura un impact majeur sur le chiffre d'affaires de la compagnie», a-t-il ajouté, en soulignant que ce marché dépassait déjà les 250 millions $US. 
À la bourse de Toronto, le titre d'Opsens (TSXV : OPS) a terminé la journée à 73 ¢, en hausse de 1 ¢.