Selon le journal Toronto Star, membre du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) à l'origine de ces révélations inédites, 350 citoyens canadiens figurent dans les documents analysés dans l'enquête des Panama Papers.

Les «Panama Papers» réservent de nouvelles révélations, promet une journaliste

L'affaire des «Panama Papers» n'a pas fini de rebondir, avec de nouvelles révélations compromettantes sur des chefs d'entreprise, des responsables politiques ou encore des sportifs, a promis samedi une des journalistes à la tête de cette vaste enquête sur des fraudes fiscales.
«Nous continuons à travailler avec de nombreux journalistes du monde entier, et il va y avoir de nouvelles révélations dans les jours et mois prochains», a déclaré la journaliste argentine Marina Walker Guevara, directrice adjointe du Consortium international des journalistes d'investigation, qui a coordonné l'enquête journalistique.
«Nous savions qu'il s'agissait d'une bonne histoire et que cela intéresserait un large public, mais nous n'imaginions pas à ce point-là», a-t-elle ajouté dans un entretien avec le quotidien chilien La Tercera.
En moins d'une semaine, les révélations de ces «Panama Papers», issues de la fuite de millions de documents du cabinet d'avocat panaméen Mossack Fonseca spécialisé dans la dissimulation fiscale, ont déjà provoqué la chute du premier ministre islandais, la démission d'un responsable de l'UEFA (Union européenne des associations de football), et mis en mauvaise posture le chef du gouvernement britannique David Cameron et le président argentin Mauricio Macri.