Plus tôt en janvier, plusieurs organisations de travailleurs ont manifesté à divers endroits en Ontario pour dénoncer les actions de ces franchisés.

Les manifestations contre Tim Hortons s’étendent hors de l’Ontario

Les manifestants choqués par la décision de certains franchisés de Tim Hortons de réduire les avantages sociaux de leurs employés pour compenser la hausse du salaire minimum en Ontario ont l’intention de faire connaître leur mécontentement dans d’autres endroits du pays.

Environ 50 manifestations seraient prévues, vendredi, dans plusieurs villes à travers le pays. Au moins 38 de ces rassemblements auront lieu en Ontario, dont 18 à Toronto. En date du 31 décembre 2016, le nombre de cafés Tim Hortons au Canada s’établissait à 3801.

Parmi les autres villes qui devraient accueillir des manifestations vendredi se trouvaient Calgary, Halifax, Saskatoon, Regina, Vancouver et deux autres villes en Colombie-Britannique.

Le salaire minimum ontarien est passé de 11,60 $ l’heure à 14 $ l’heure au début de l’année. Ce bond de plus de 20% des salaires a été évoqué par certains franchisés de Tim Hortons qui ont choisi de couper dans les avantages sociaux des employés pour atténuer son impact.

Plus tôt en janvier, plusieurs organisations de travailleurs ont manifesté à divers endroits en Ontario pour dénoncer les actions de ces franchisés.