Air Canada a indiqué lundi que ses 24 appareils Max 8 avaient donné d'«excellents» résultats et respectaient les normes de sécurité et de fiabilité.

Les lignes canadiennes rassurent les voyageurs

Les deux plus grandes compagnies aériennes du Canada ont exprimé leur confiance en ce qui a trait à la sécurité de leurs avions Boeing 737, dans la foulée de l'écrasement mortel d'un vol d'Ethiopian Airlines, dimanche.

L'accident, qui a coûté la vie aux 157 personnes qui se trouvaient à bord du Boeing 737 Max 8, a suscité des inquiétudes puisqu'il rappelait l'écrasement d'un appareil similaire de Lion Air dans la mer de Java, en octobre dernier, qui avait fait 189 morts.

Air Canada a indiqué dans un courriel que ses 24 appareils Max 8 avaient donné d'«excellents» résultats et respectaient les normes de sécurité et de fiabilité.

En réponse aux préoccupations exprimées par les utilisateurs des médias sociaux, WestJet Airlines a indiqué lundi, sur Twitter, qu'il n'avait pas l'intention d'immobiliser ses 13 avions Max 8, et travaillait «avec Boeing pour assurer la sécurité de l'utilisation continue de notre flotte Max».

L'avion de ligne à réaction est relativement nouveau; il a été mis en service par les deux plus grandes compagnies aériennes canadiennes en 2017. Air Canada l'utilise notamment pour assurer des liaisons entre Vancouver et Montréal, ou entre Calgary et Vancouver.

Ethiopian Airlines et toutes les compagnies aériennes chinoises ont cloué au sol leurs appareils Boeing 737 Max 8 pour une période indéfinie à la suite de l'accident. L'avion d'Ethiopian Airlines s'est écrasé peu après le décollage de l'aéroport international de Bole, à Addis-Abeba. L'appareil se dirigeait vers Nairobi, au Kenya.