Les libéraux trouvent un remplaçant à PKP... chez Hydro

Philippe Couillard a trouvé un remplaçant à Pierre Karl Péladeau... à la tête du conseil d'administration d'Hydro-Québec. Le Conseil des ministres a nommé à ce poste l'homme d'affaires Michael Penner.
En avril 2013, la première ministre péquiste avait provoqué une véritable commotion en désignant M. Péladeau, le bâtisseur de Québecor, président du C. A. de la société d'État. À l'époque, personne n'aurait parié qu'il se lancerait dans l'arène politique, mais Pierre Karl Péladeau avait manifesté son désir de service public. Il avait démissionné du poste chez Hydro lorsqu'il s'est présenté dans Saint-Jérôme pour le Parti québécois.
Les libéraux avaient fait part d'inquiétudes sur l'arrivée du patron de presse; les caquistes avaient applaudi l'arrivée d'un entrepreneur; les solidaires, critiqué une nomination qui ne ferait qu'accentuer le cynisme de la population, selon eux.
Les membres du Conseil des ministres libéral croient avoir effectué un bon coup en plaçant M. Penner à la barre du conseil d'administration d'Hydro. L'actionnaire de contrôle de Bonneterie Richelieu a été le sujet de reportages lorsqu'il a rencontré, avec une douzaine d'investisseurs triés sur le volet, le président américain Barack Obama, il y a quelques mois.