Jonathan et William Trudel ont mis la main sur sept sites commerciaux de la région de Québec, dans une transaction de 165 M$.

Les frères Trudel acquièrent sept nouveaux centres commerciaux [VIDÉO]

S’il n’en tient qu’aux frères Trudel, le visage de plusieurs petits centres commerciaux de la région changera dans les prochaines années. Les deux développeurs immobiliers viennent de mettre la main sur sept sites commerciaux appartenant à First Capital Realty, dans une transaction de 165 M$.

Jonathan et William Trudel franchissent ainsi un important pas dans la construction du portefeuille immobilier de Trudel Alliance, après avoir mis la main sur Fleur de Lys l’an dernier. Cette fois, ce sont le Carrefour Soumande, les Galeries Charlesbourg, Place Seigneuriale, Place des Quatre-Bourgeois, le Carrefour St-David et les Promenades de Lévis qui passent sous leur contrôle. Un total de 28 propriétés. 

Bureaux, hôtellerie, résidentiel...

Deux de ces sites commerciaux mériteront une attention toute particulière dans le plan de développement des deux frères : les Galeries Charlesbourg, situées dans le quadrilatère formé par la 1re Avenue, la 41Rue, la 4e Avenue et l’autoroute Félix-Leclerc, et Place des Quatre-Bourgeois, à l’angle de l’autoroute Duplessis et du chemin des Quatre-Bourgeois. Les frères Trudel, tous deux policiers dans une ancienne vie, prévoient augmenter la mixité des usages. Tout est sur la table : bureaux, hôtellerie, résidentiel, résidences pour personnes âgées, rues commerciales, galeries marchandes… 

«Les centres commerciaux traditionnels ont été pensés dans la logique des années 60, avec beaucoup de murs aveugles, de la brique, du béton, des stationnements. C’était beaucoup tourné vers l’automobile», explique William Trudel, président fondateur et chef de la direction de Trudel Alliance. Selon lui, les habitudes de vie et de consommation ont changé depuis et ces propriétés n’ont pas encore «été positionnées vers le futur». «Par contre, la bonne nouvelle, c’est que dans bien des cas, la ville et les quartiers se sont construits autour de ces propriétés, en faisant des endroits névralgiques et stratégiques», poursuit-il.

C’est le cas de toutes les nouvelles propriétés acquises, mais particulièrement des Galeries Charlesbourg et de Place des Quatre-Bourgeois, qui sont avantageusement situés le long du tracé du futur tramway. Les frères Trudel ne renient pas l’importance du projet de transport structurant dans la transaction. «Pour nous, c’est un apport en potentiel pour le redéveloppement de ces propriétés-là. [...] Des centres commerciaux, ce sont des pôles d’échange, et ça passe par un accès au transport en commun et aux autres modes de transport actif», a commenté Jonathan Trudel, vice-président et fondateur. 

Les nouveaux propriétaires veulent lancer dès l’an prochain un processus de consultation dans la même veine que celui opéré à Fleur de Lys, où la parole est donnée autant aux citoyens et aux usagers du centre commercial qu’aux commerçants. Une démarche chère aux deux frères, qui se font une fierté de ramener des capitaux au Québec et même à Québec, en plus de vouloir «rebrancher» les centres commerciaux sur leurs communautés. Un plan plus précis de requalification devrait suivre en 2021, pour un début des travaux souhaité en 2022, a précisé William Trudel. 

Cette nouvelle transaction place Trudel Alliance au coude-à-coude avec Ivanhoé Cambridge dans la propriété de centres commerciaux à Québec. William et Jonathan Trudel aspirent toujours à détenir un parc immobilier valant un milliard $ d’ici 2027. Avec ces nouvelles acquisitions, le total s’élève maintenant autour de 400 M$. Le fonds immobilier commercial a pu réaliser cet achat avec l’aide financière de Desjardins et RBC Banque Royale.