Les coopératives à l'honneur

Après la biodiversité et la forêt, c'est maintenant au tour des coopératives d'être à l'honneur. Quatorze villes à travers le Canada ont procédé hier au lancement de l'Année internationale des coopératives, tel que proclamé par l'Organisation des Nations Unies pour 2012.
Au Québec, Lévis, «ville de coopération» et berceau des caisses populaires Desjardins, a été choisie pour inaugurer cette année spéciale, qui cherche à encourager la création et la multiplication de coopératives partout dans le monde. Le président du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité, Denis Richard, a souligné à quel point les coopératives occupent une place importante dans les différents secteurs de l'économie québécoise, non seulement dans le domaine financier, mais aussi en ce qui concerne l'agriculture, le logement, le travail, etc.
Un peu plus du tiers des 9000 coopératives au Canada se trouvent au Québec, générant quelque 92 000 emplois dans la province (155 000 au Canada).
On évalue également que 70% des Québécois font partie d'une ou de plusieurs coops, pour un total de 8,8 millions de membres. «Il y a plus de coopérants que d'individus au Québec», lance à la blague M. Richard.
Sommet international
Un des points culminants de cette année thématique sera sans doute le Sommet international des coopératives, qui se tiendra à Québec et Lévis du 8 au 11 octobre 2012. On y attend quelque 125 conférenciers et 2000 participants de partout dans le monde. Monique F. Leroux, présidente du Mouvement Desjardins, promet que des personnalités de renommée internationale, dont «plusieurs Prix Nobel», se joindront à l'événement. On n'a pas cependant pas voulu dévoiler de noms à ce stade-ci.
Toujours à l'occasion de l'Année internationale des coopératives, Monique F. Leroux se donne comme objectif, avec l'aide de nombreux partenaires, de créer un référentiel sur la gestion financière, le management et l'organisation des coopératives, afin de permettre aux étudiants en administration, entre autres, de mieux connaître ce modèle d'entreprise.