À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a perdu des plumes lundi.

Les Bourses d’Amérique du Nord en baisse

TORONTO — Les marchés boursiers nord-américains ont commencé la semaine en clôturant en baisse, dans un contexte de baisse généralisée alimentée par le secteur des technologies.

La reprise qui faisait suite au désinvestissement d’octobre a ralenti lundi, alors que certains des titres les plus performants du début de l’année sont en train de se transformer en retardataires à l’approche de la fin de l’année, a observé Craig Fehr, stratège des marchés canadiens pour la firme Edward Jones.

Certaines des plus grandes entreprises technologiques du monde, notamment Amazon et Microsoft, ont subi des pertes lundi. L’action d’Apple a notamment plongé de 5%.

Selon M. Fehr, ce mouvement de vente n’annonce pas de problèmes plus larges, susceptibles d’entraîner de nouvelles pertes.

«Je considérerais que le mouvement à la baisse d’aujourd’hui n’est probablement pas nécessairement le canari dans la mine de charbon annonçant quelque chose de bien pire au niveau économique ou du marché», a-t-il affirmé lors d’un entretien.

Mais il a averti que rien ne semblait annoncer la fin de la récente volatilité du marché.

«Je pense que nous allons avoir davantage de ces plus grandes fluctuations sur le marché alors que l’optimisme réapparaît pour saisir les occasions, puis le pessimisme revient à la charge pour prendre juste les profits ou pour se concentrer vraiment sur un ensemble restreint de risques sur le marché.»

L’indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a rendu 118,04 points, pour terminer la journée avec 15 156,40 points.

La plupart des secteurs ont cédé du terrain, notamment ceux de la santé, des technologies de l’information, des matériaux, de l’énergie et de l’industrie. Les groupes plus défensifs, comme ceux de l’immobilier, des télécommunications et des services aux collectivités, ont avancé.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a perdu 602,12 points à 25 387,18 points, tandis que l’indice élargi S&P 500 a reculé de 54,79 points à 2726,22 points. L’indice composé du Nasdaq s’est défait de 206,03 points à 7200,87 points.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a reculé de 26 cents US à 59,93 $ US le baril, tandis que celui de l’or a perdu 5,10 $ US à 1203,50 $ US l’once. Le prix du cuivre a diminué de 0,8 cent US à 2,68 $ US la livre.