Selon les résultats financiers préliminaires, les quelque 150 000 membres de la SOCAN ont ainsi enregistré environ 330 millions $ en revenus totaux.

Les affaires express

SOCAN: 330 millions $ de revenus de droits d'auteur en 2016
Les créateurs et éditeurs de musique membres de la SOCAN (Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) ont généré un tiers de milliard de dollars en revenus de droits d'auteur en 2016, une hausse de 8 % en 12 mois, a indiqué l'organisation, mardi.
Selon les résultats financiers préliminaires, les quelque 150 000 membres de la SOCAN ont ainsi enregistré environ 330 millions $ en revenus totaux.
Les revenus générés par la diffusion de musique en continu sur internet se sont chiffrés approximativement à 13 millions $, un bond de 460 % en comparaison avec 2015.
Une augmentation de 30 % en trois ans a également été observée du côté des redevances étrangères, qui ont atteint 66 millions $. Les revenus nationaux ont atteint près de 265 millions $, une augmentation de 8 %.
Les répartitions aux membres ont quant à elles dépassé la barre des 285 millions $ pour la toute première fois.
Plus de 20 millions $ ont par ailleurs été perçus pour des diffusions en continu de films et de productions télévisuelles.
Le chef de la direction de la SOCAN, Éric Baptiste, a déclaré par communiqué que l'organisation était vraiment fière du succès de ses membres, citant en exemples les carrières de Coeur de pirate, Kaytranada, Louis-Jean Cormier, Alex Nevsky, The Weeknd, Drake et Arcade Fire, entre autres.  La Presse canadienne
Confusion dans les noms
Les responsables du service d'accompagnement à la Cour des petites créances, Petites-Créances.ca, lancent un appel à la prudence alors que deux avocats utilisent le même nom commercial et le même nom de domaine pour des services similaires. La confusion viendrait du fait que Me Francis Alerte et Me René Georges-Andy ont mis en ligne vers le 27 novembre 2016 le service PetitesCréances.ca sans le trait d'union. Petites-Créances.ca déplore que deux membres du Barreau du Québec utilisent ce stratagème qui crée de la confusion chez ceux qui cherchent conseil plutôt que d'agir en fonction de valeurs éthiques et de protection du public. Petites-Créances.ca envisage actuellement l'intervention des tribunaux pour faire valoir ses droits.  Yves Therrien
Le PIB réel a avancé de 0,4 % en novembre
Le produit intérieur brut réel a progressé de 0,4 % en novembre, ce qui constitue une cinquième hausse mensuelle en six mois, a annoncé mardi Statistique Canada.
La croissance de novembre est principalement attribuée à une augmentation de la production dans les secteurs de la fabrication, de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz, de la finance et des assurances et de la construction.
Les industries productrices de biens ont affiché une croissance de 0,9 %, qui a presque annulé le recul de 1 % enregistré en octobre. La production s'est accrue dans les secteurs de la fabrication, de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz et de la construction, tandis qu'elle a diminué dans les secteurs des services publics et de l'agriculture et de la foresterie.
Les industries des services ont affiché une hausse de 0,2 %, en grande partie attribuable aux secteurs des finances et de l'assurance, du commerce de détail et du transport et de l'entreposage. Les services immobiliers et services de location et de location à bail ont connu une baisse tandis que le commerce de gros a enregistré un léger recul.  La Presse canadienne
Pfizer rate la cible au quatrième trimestre
La société pharmaceutique Pfizer a affiché mardi des profits nets de 775 millions $US au quatrième trimestre, comparativement à une perte à la même période l'année précédente.
Par action, il s'agit d'un bénéfice net de 13 ¢US. En excluant les éléments non récurrents, l'entreprise établie à New York a engrangé un profit par action de 47 ¢US.
Cette performance s'est toutefois avérée inférieure aux attentes de Wall Street. Les neuf analystes sondés par la firme Zacks Investment Research tablaient en moyenne sur un bénéfice ajusté de 50 ¢US par action.
Pfizer a généré des revenus de 13,63 milliards $US, ce qui a dépassé les attentes de 13,55 milliards $US.
L'entreprise a également fait part de ses prévisions pour l'exercice à venir. Elle s'attend à engranger un profit par action oscillant dans une fourchette allant de 2,50 $US à 2,60 $US par action. Ses revenus devraient varier entre 52 milliards $US et 54 milliards $US.
Depuis le début de l'année, le titre de Pfizer a retraité de 4 %, alors que l'indice S & P 500 a affiché une progression de 2 %.  AP