Les affaires express

Cogeco Connexion étend ses services à Grande-Rivière
Après avoir acheté le fournisseur de télécommunications gaspésien Briand et Moreau Câble, Cogeco Connexion devient le fournisseur de services Internet et de télévision de plus de 2500 résidents de Grande-Rivière en Gaspésie. L'entreprise assure à ses nouveaux clients l'accès à un réseau Internet plus solide et plus fiable ainsi qu'une offre télévisuelle plus complète et flexible. «Nous avons la ferme intention de devenir un acteur local présent et impliqué auprès des citoyens de Grande-Rivière et un fournisseur de services compétent et disponible», promet la vice-présidente des relations avec la communauté de Cogeco Connexion, Johanne Hinse. Briand et Moreau Câble avait été fondée en 1983 par Denis Briand et Christian Moreau afin d'offrir des services de câblodistribution à Grande-Rivière et à Sainte-Thérèse-de-Gaspé. Johanne Fournier (collaboration spéciale)
Retour de l'avion-ambulance à Matane
Après cinq ans d'interdiction, l'avion Dash-8 du Service aérien gouvernemental pourra à nouveau atterrir à l'aéroport de Matane pour des évacuations médicales aériennes. L'autorisation vient d'être accordée à la Ville de Matane par le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent. «Avec de tels services d'urgence, c'est la sécurité et la qualité de vie de toute la population qui se trouvent améliorées», se réjouit le maire de Matane, Jérôme Landry. Cette bonne nouvelle pourrait présager, selon lui, du développement d'autres usages qui permettraient d'optimiser les infrastructures aéroportuaires, que ce soit une école de pilotage, des sauts en parachute, de l'aérotourisme ou des navettes aériennes pour gens d'affaires. L'aéroport a d'ailleurs connu une augmentation de 313 mouvements en 2015 à 468 en 2016.  Johanne Fournier (collaboration spéciale)
Québecor s'entend avec Tuango
Québecor groupe média a conclu une entente de partenariat avec le réseau promotionnel en ligne Tuango. Des représentants des deux entreprises en ont fait l'annonce, mercredi, au cours d'une conférence de presse téléphonique. Les annonceurs du groupe média pourront ainsi bénéficier d'«inventaire média» sur les différentes plateformes de Québecor : télévision, magazines, journaux, affichage ou numérique, en échange de biens et services qui seront vendus par l'entremise de Tuango. Un premier contrat a déjà été signé avec l'entreprise de services visuels Iris, qui lancera sa campagne publicitaire à la télévision en même temps qu'une offre promotionnelle sur Tuango, a indiqué le vice-président exécutif de la régie publicitaire de Québecor groupe média, Donald Lizotte. En vertu du principe de contrat-échange, l'annonceur pourra payer une partie de sa campagne publicitaire par des biens ou services vendus. Tuango enregistre 2000 000 de visites mensuelles sur son site et ses applications, 1000 000 de transactions annuelles et un chiffre d'affaires de 37 millions $ par année, a noté la vice-présidente au marketing et aux partenaires chez Tuango, Nicole Paradis.  La Presse canadienne
La présidente de Yahoo! renonce à son boni annuel
La présidente de Yahoo!, Marissa Mayer, a renoncé à son boni annuel après les graves défaillances de sécurité qui ont compromis près de 500 millions de comptes d'utilisateurs, a annoncé mercredi le géant d'Internet. «Je suis la présidente de l'entreprise et puisque cet incident s'est produit sous ma responsabilité, j'ai accepté de renoncer à ma prime annuelle et à mon attribution annuelle d'actions», a fait savoir Marissa Mayer dans un communiqué. Son boni sera redistribué aux employés de Yahoo!, ajoute le communiqué. Le piratage de Yahoo! en 2014 coûte également son poste au directeur juridique du groupe, Ronald Bell, forcé mercredi de démissionner sans indemnité, selon les documents transmis au gendarme boursier américain, la Securities and Exchange Commission. Une commission indépendante a conclu à la mauvaise gestion de la crise par l'équipe dirigeante de Yahoo!, dont plusieurs responsables savaient fin 2016 qu'un piratage avait rendu vulnérables certains comptes d'utilisateurs.  AFP