Les affaires express

L'identité du Groupe Canam usurpée
Des fraudeurs utiliseraient l'identité du Groupe Canam pour obtenir de l'argent. Un communiqué a été publié par l'entreprise jeudi pour signaler la fraude. Des gens à la recherche d'un nouveau travail auraient dernièrement reçu des offres d'emplois fictives. «Certains fraudeurs reproduisent nos offres d'emplois affichées sur différents sites Internet ou offrent de fausses promesses d'emplois au nom de Canam. Ils communiquent avec les personnes par courrier électronique ou par téléphone pour une entrevue, ou pour demander des informations personnelles en lien avec une offre d'emploi de Canam», prévient la compagnie. Les voleurs auraient même fait parvenir à certains candidats un chèque contrefait de Canam pour des frais de formation. Ils demandent par la suite aux personnes de retransférer une partie de cette somme via un service de transfert d'argent ou par chèque. «Soyez avisés qu'en aucun cas, Groupe Canam n'exige d'informations personnelles à cette étape du processus de recrutement, et n'offre des sommes d'argent contre des stages de formation», indique la compagnie. La société invite les victimes de cette fraude à communiquer par courriel à informations@groupecanam.com ou par téléphone au 1 877 499-6049.  Jean-Michel Genois Gagnon
***
Chute des mises en chantier en mai
En mai, le nombre de mises en chantier a continué de baisser dans la région de Québec, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Pour le mois dernier, on dénombre 370 mises en chantier comparativement à 621 pour le même mois en 2016. Il s'agit d'une baisse de 40 %. Le nombre de mises en chantier pour les maisons individuelles a quant à lui diminué de 36 %, passant de 121 en mai 2016 à 78 cette année. Pour la construction de copropriétés, les mises en chantiers ont chuté de 42 %. On en comptait le mois dernier 292 comparativement à 500 l'an dernier pour la même période. «En plus de la construction de copropriétés qui demeure sous la moyenne des dernières années, l'activité du côté des logements locatifs traditionnels semble s'ajuster à la baisse. Ce repli s'inscrit dans un contexte où le taux d'inoccupation est à la hausse, particulièrement dans les immeubles récemment construits», note la SCHL. À travers le Canada, la tendance des mises en chantier d'habitations s'est chiffrée à 214 621 en mai 2017, comparativement à 213 435 en avril 2017.  Jean-Michel Genois Gagnon
***
La Compagnie de la Baie d'Hudson annonce 2000 mises à pied
La Compagnie de la Baie d'Hudson (TSX : HBC) a annoncé jeudi qu'elle supprimerait 2000 emplois, en incluant certaines mises à pied déjà annoncées en février. Le grand détaillant a précisé que les mises à pied devraient permettre d'économiser 350 millions $ par année une fois que le plan de restructuration aura été complètement mis en oeuvre, soit d'ici la fin de son exercice 2018. Selon l'entreprise, ces économies sont essentielles pour parer aux diverses difficultés qui touchent le secteur du commerce de détail. Plusieurs magasins ont déjà fermé leurs portes avec la montée en popularité du magasinage en ligne. L'entreprise, fondée en 1670, est la plus vieille en Amérique du Nord. Elle compte plus de 480 magasins et emploie plus de 66 000 personnes.  La Presse canadienne